"Pass musées": succès confirmé pour une formule où tout le monde est gagnant

Le "pass musée" donne accès à 129 musées pour 50 euros par an
Le "pass musée" donne accès à 129 musées pour 50 euros par an - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Lancé fin septembre 2018, le "pass musées" donne accès à 129 musées pour 50 euros par an. Cette formule connaît un franc succès car, en 4 mois, 44 000 de ces pass ont été vendus. C'est un win-win pour les visiteurs et pour les institutions.

Une fréquentation en baisse et des prix parfois jugés trop chers par certains : voilà deux grands défis majeurs auxquels les musées doivent faire face en Belgique. Alors, lorsqu’à la fin du mois de septembre, la formule du "pass musées" leur est proposée, ils sont 120 à y adhérer directement. Parmi eux le musée Kanal – Centre Pompidou à Bruxelles, comme l'explique Yves Goldstein, directeur de ce musée : "Il faut trouver les chemins, par rapport à ce type d'infrastructure qu'on crée ici, pour amener un public qui aujourd'hui ne vient pas dans les musées. Et je pense que le "pass musées" peut être un instrument permettant d'ouvrir les portes des musées par rapport à un public qui jusqu'à aujourd'hui n'y venait pas nécessairement".

Grands musées

Chaque entrée avec un pass rapporte au musée jusqu’à 60% du prix d’entrée moyen. A Bozar cela représente plus de 10 000 visiteurs depuis le lancement de l’opération, indique Sophie Lauwers, directrice des expositions : "On ne perd pas vraiment parce qu'un ticket moyen revient plus ou moins au même que l'argent que nous récupérons du pass. Mais d'un autre côté, on investit dans le pass, indirectement".

Seul regret tout de même plusieurs grands musées fédéraux n’ont pas ou pas encore rejoint l’opération. Parmi eux : les Musées royaux des beaux-arts, le musée de l’Afrique centrale ou le Musée des sciences naturelles.

Le journal télévisé parlait du projet de "pass musées" en mai 2018 (Archives RTBF):

Un reportage d'Aline Delvoye du 15 mai 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK