Partager son compte Netflix pourrait devenir impossible à cause d'une nouvelle technologie

Synamédia a mis au point un outil pour permettre aux fournisseurs de services de streaming de lutter contre l’augmentation du partage de compte entre amis et familles.
Synamédia a mis au point un outil pour permettre aux fournisseurs de services de streaming de lutter contre l’augmentation du partage de compte entre amis et familles. - © Tous droits réservés

Partager les frais d'un abonnement Netflix avec ses amis ou sa famille pour pouvoir en profiter à plusieurs et pour moins cher est souvent un bon plan. Pourtant, ce genre de stratagème pourrait bientôt devenir impossible sur les plateformes de streaming. L'entreprise de développement informatique Synamédia a levé le voile, à l'occasion du Consumer Electronic Show (CES) 2019, sur une intelligence artificielle capable de détecter les abonnés adeptes du "partage de compte".

C'est un processus bien connu des Netflix-addict. Souscrire à un abonnement sur la plateforme de streaming, qui permet de multiplier les écrans, et partager son login et son mot de passe avec d'autres personnes. Cela permet à beaucoup de monde de limiter les frais tout en profitant du catalogue de séries et de films disponibles.


►►► À lire aussi : Les utilisateurs belges de Netflix payent plus cher qu'aux USA pour moins de contenus, pourquoi?


Si vous êtes adepte de la pratique, vous pourriez bientôt être obligé de trouver un autre moyen de réduire le coût de votre abonnement. Synamédia, une entreprise ayant pour objectif de permettre une diffusion vidéo complète, sécurisée et avancée a indiqué sur son site avoir mis au point un outil pour permettre aux fournisseurs de services de streaming de lutter contre l’augmentation rapide du partage de compte entre amis et familles.

Identifier, surveiller, analyser

Si l'annonce d'origine était plutôt restée sous silence, la présentation officielle de ce processus, lors du CES 2019, a de quoi donner des sueurs froides aux plus économes. Pour permettre une traque au "partage de compte" la plus optimale, l'entreprise a mis sur pied une intelligence artificielle nommée "Credentials Sharing Insight". Elle permet d'identifier, de surveiller et d'analyser les identifications sur les comptes d'une plateforme. De cette façon, cela permet aux dirigeants des sites de détecter des connexions localisées simultanément à des endroit éloignés et d'agir en conséquence.

Cela donne aux opérateurs la possibilité d'agir

"Jusqu'à présent, les fournisseurs ont fermé les yeux sur le partage de mot de passe occasionnel, le considérant comme un moyen de commercialiser leur service auprès de nouveaux publics. Mais l'industrie reconnaît maintenant que les jeunes générations ont l'habitude d'accéder gratuitement aux services de streaming et deviennent rarement des clients payants", expliquait l'entreprise lors de la première présentation de son procédé. Elle insistait aussi sur un chiffre : 26 %. Il s'agirait du nombre de personnes, nées entre les années 1980 et 2000, qui partagent les mots de passe des services de streaming vidéo.

"La nouvelle solution donne aux opérateurs la possibilité d'agir", promet aussi l'entreprise de technologie. Reste encore à savoir si ce type d'investissement, et les retombées économiques qu'il pourrait avoir, intéressera les dirigeants de Netflix. Mais l'utilité d'une telle technologie ne s'arrête pas là, cela pourrait aussi servir à des plateformes de streaming concurrentes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK