Où habitait James Bond? Qui était l'espion qui a inspiré ce personnage?

Daniel Craig, l'un des acteurs qui ont incarné James Bond au cinéma
3 images
Daniel Craig, l'un des acteurs qui ont incarné James Bond au cinéma - © ERIC FEFERBERG - AFP

L'auteur britannique William Boyd est persuadé d'avoir découvert la maison où habitait James Bond à Londres. Cette adresse n'a jamais été divulguée par le créateur du personnage, Ian Fleming. William Boyd a étudié minutieusement tous les romans dont 007 est le héros. Il a livré ses conclusions dans une interview au supplément littéraire du Times.

Ian Fleming a écrit au total 14 livres sur James Bond. Il n'a cependant jamais révélé l'endroit exact où vivait l'espion amateur de femmes, si ce n'est qu'il résidait dans le quartier londonien de Chelsea. William Boyd a rédigé une suite à la série James Bond : un roman intitulé "Solo". En préparant son travail, il a lu et relu l'intégralité de la série. Ce faisant, il a accumulé les indices, tel un agent du MI6 :

  • Dans Moonraker, le logement de James Bond est décrit comme "un appartement confortable donnant sur un square planté d'arbres, à côté de la King's Road", une célèbre rue de Chelsea.
  • Dans "Opération Tonnerre", on apprend que l'appartement de James Bond n'est pas très loin, en voiture, de Hyde Park. En cherchant dans ce périmètre un square planté d'arbres, William Boyd estime que cela devrait être Wellington Square.
  • Restait à trouver le numéro exact. Pour déterminer qu'il s'agissait du 25, il fallait se pencher sur la vie personnelle de Ian Fleming. Lorsque ce dernier travaillait comme journaliste au Sunday Times, il avait un collègue critique littéraire du nom de Desmond McCarty, qui organisait souvent des réceptions à son domicile, situé au 25 Wellington Square. Ian Fleming a probablement fréquenté une de ces fêtes. Comme dans "Bons Baisers de Russie", l'appartement de James Bond dispose d'un "long salon aux grandes fenêtres", et il est "tapissé de livres". Cette description correspond à celle du logement de Desmond McCarthy.

Qui a inspiré le personnage de James Bond?

Si James Bond n'a jamais existé en vrai, pour créer son personnage, Ian Fleming s'est inspiré d'un espion qui a réellement vécu. Il s'appelait Dušan (ou Duško) Popov et l'écrivain a fait sa connaissance pendant la Seconde Guerre mondiale dans un palace d'Estoril, au Portugal.

Dušan Popov était né dans une riche famille serbe. Après une enfance à Dubrovnik, il va faire ses études dans les meilleures écoles d'Europe : en Angleterre, en France et en Allemagne. Devenu polyglotte, il obtient son diplôme en droit en Allemagne. C'est dans ce pays que Popov devient un anti-nazi convaincu. Sa carrière d'agent double va débuter pendant la guerre. L'armée allemande le recrute afin de l'envoyer espionner au Royaume-Uni. Mais dans les rapports qu'il envoie à Berlin, il mélange savamment vérités et mensonges, informations et désinformations. Sa couverture : homme d'affaires dans l'import-export (comme James Bond qui travaille pour "Universal Exports").

Dušan Popov doit souvent se rendre au Portugal, pays neutre, où il peut rencontrer son officier de liaison allemand. A Estoril, Popov fréquente l'hôtel Palacio et le casino. C'est là que Ian Fleming, lui-même espion pour le MI5, le rencontrera lors d'une soirée au cours de laquelle Popov mise, sur une seule donne, les 38.000 dollars de ses frais de mission sur une table de baccara. Dušan Popov remporta le coup au bluff.

Dušan Popov était surnommé "Tricycle" et c'est sous ce titre qu'il publia ses mémoires. C'est en les lisant que la famille de Popov apprit ses activités d'agent double. Ian Fleming choisit d'appeler son personnage James Bond en s'inspirant du nom d'un ornithologue.

La bande annonce du dernier James Bond

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK