Non, la première volontaire à tester le vaccin anti-coronavirus n'est pas morte

Non, la première volontaire à tester le vaccin anti-coronavirus n'est pas morte
2 images
Non, la première volontaire à tester le vaccin anti-coronavirus n'est pas morte - © RTBF

Les vaccins sont particulièrement la cible des diffuseurs de fausses nouvelles. Et la pandémie de coronavirus a vu se multiplier les fake news. En voici une qui surfe sur ces deux tendances : un article du site N5ti.com circule affirmant que la première volontaire pour tester un vaccin contre le coronavirus en Grande-Bretagne est morte pendant l’expérience.

Cet article intitulé "First volunteer in UK coronavirus vaccine trial has died", annonce, avec sa photo et son nom, le décès d’Elisa Granato.

Cette personne existe vraiment, a vraiment testé un vaccin de l’université d’Oxford, mais a démenti sa mort sur Twitter ce dimanche.

Le site N5ti.com est spécialisé en articles faux qui servent à générer des revenus à travers la publicité. Cherchant à savoir qui le contrôle, le site d’investigation italien Open qui participe à la plateforme de chasse aux fake news CoronaVirusFacts/DatosCoronaVirus Alliance est remonté à un site macédonien appelé Teamoderna.


►►► Dossier : Comment débusquer les fake news pendant la crise du coronavirus


Des outils existent pour vous aider à éviter l’intox. En cas de doute, vous pouvez utiliser la plateforme Faky. Vous pouvez y coller votre lien, ensuite votre article sera analysé sous différents aspects (source, contenu, dissémination sur le Web…). Ces analyses vous permettront de vous aider à vous faire une opinion sur la fiabilité de l’information.

N’oubliez pas de tenter d’abord de vérifier l’information. Si vous avez un doute, ne partagez pas le message. Vous pouvez aussi nous contacter si vous n’arrivez pas à vérifier les messages par mail en nous envoyant un lien, une image ou une capture d’écran via : infos@rtbf.be.

 


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK