Nintendo, 128 ans d'existence, des cartes à jouer à la Switch

Si Nintendo a construit sa réputation internationale avec les consoles de jeu, la maison japonaise de Kyoto est née bien avant l'ère du divertissement numérique qu'elle a révolutionnée plus d'une fois et qui l'a parfois malmenée. Alors qu'est annoncée la nouvelle Switch, Voici les principales dates de son histoire.

1889

Fusajiro Yamauchi commence à fabriquer et vendre des cartes à jouer traditionnelles, appelées "hanafuda", à Kyoto (ouest), et rencontre vite le succès.

1947

Création d'une nouvelle société, Marufuku, qui sera rebaptisée Nintendo Playing Card en 1951 sous la houlette de Hiroshi Yamauchi, arrière-petit-fils du fondateur. Il dirigera le groupe pendant plus d'un demi-siècle (de 1949 à 2002), le transformant dans les années 1980 en pionnier du jeu vidéo.

1962

La compagnie entre à la Bourse d'Osaka et de Kyoto et devient un an plus tard Nintendo.

1977

Premiers pas dans les jeux vidéo avec le lancement des consoles de salon TV Game 15 et TV Game 6.

Le groupe développe parallèlement des bornes et jeux d'arcade, avec Donkey Kong, qui sort en 1981.

1980

A la conquête de l'Amérique: Nintendo of America est créé à New York. Les Game & Watch, de petits jeux électroniques très simples, séduisent le monde.

1983

La console Famicom (Family Computer System), connue en dehors du Japon sous l'acronyme NES (Nintendo Entertainment System), révolutionne les jeux vidéo en les faisant entrer dans les foyers.

1985

Début de la commercialisation de Super Mario Bros, saga d'un plombier moustachu imaginé par un créateur emblématique, Shigeru Miyamoto, et devenu une icône mondiale du jeu vidéo.

1989

Le 21 avril sort la première console de jeu vidéo de poche à cartouche interchangeable, la Game Boy, une petite révolution pour les gamins qui ne connaissaient pas encore le smartphone.

La famille Game Boy s'écoulera à quelque 118 millions d'unités. A ce record s'ajoutent quelque 82 millions exemplaires de la génération suivante, la série "Game Boy Advance". Quant au nombre de cartouches vendues, il se chiffre en milliards.

1996/2001

Nintendo ne parvient pas à trouver son public avec la Nintendo 64, sortie en 1996, et la GameCube en 2001.

2002

Satoru Iwata, considéré comme un développeur de génie, prend la tête du groupe. Il donne un nouvel élan à la maison centenaire avec des consoles aussi emblématiques que les gammes DS et Wii.

2004

Sortie de la DS, modèle inaugural d'une série de consoles portables à deux écrans (dont un tactile), qui s'arracheront à plus de 150 millions d'unités dans le monde.

Suivront les machines DSi et 3DS, avec toujours deux écrans dont un tactile et l'autre capable d'afficher des images tridimensionnelles, sans lunettes spéciales.

2006

La vague Wii déferle sur la planète (plus de 100 millions d'exemplaires vendus). Son mode de jeu basé sur la reconnaissance des mouvements attire un large public, des femmes aux seniors.

La suivante, la Wii U, lancée en 2012, ne suscitera pas le même engouement.

2015

Le légendaire patron Satoru Iwata meurt d'un cancer en juillet.

2016

Longtemps très réticent à franchir le pas, Nintendo opère un tournant stratégique en se tournant vers les smartphones.

Avec deux premiers titres conçus par lui-même, Miitomo (réseau social ludique) et Super Mario Run, Nintendo fait une entrée plutôt remarquée dans ce domaine, amplifiée par le succès de Pokemon Go. Ce jeu de réalité virtuelle a certes été conçu par un autre studio, Niantic, mais puisqu'il s'appuie sur la saga des monstres de poche de Nintendo, son retentissement mondial a rejailli positivement sur la marque.

2017

Lancement de nouveaux jeux sur smartphones et de la Switch le 3 mars, console hybride qui peut être emportée à l'extérieur une fois sortie de son socle.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK