Nicole Roland remporte le Prix Première avec "Kosaburo, 45"

Nicole Roland
Nicole Roland - © RTBF

Professeur de français à Namur, Nicole Roland signe avec Kosaburo, 45, un premier roman à l'écriture poétique et épurée. Folie des hommes et puissance de la littérature se combinent dans cette oeuvre puissante, saluée par les lecteurs-auditeurs de la Première.

Ce premier roman de Nicole Roland, publié chez Actes Sud, entraîne le lecteur sur les traces de jeunes kamikazes japonais durant la seconde guerre mondiale.
Pour trouver l'inspiration de son histoire, Nicole Roland a puisé dans la bibliothèque de sa fille, passionnée d'Orient et aujourd'hui disparue. Elle a ainsi conçu le personnage de Mitsuko, une jeune fille qui, pour sauver l'honneur de sa famille, se transforme en garçon et devient kamikaze.

Kosaburo, 1945 décrit la bravoure et l’abnégation, mais aussi l’humiliation, la soumission et le fanatisme. C’est donc, en écho, un regard puissant sur notre vingt et unième siècle naissant et toujours plongé dans la violence extrême.

Servi par une écriture douce et poétique, le récit de Nicole Roland a été salué par le jury de lecteurs de la Première. Un jury dont elle a elle-même été membre en 2008.

T.N. avec Laurent Dehossay
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK