Namur: le palmarès du FIFF est connu

Yolande Zauberman au Festival du film de Locarno.
Yolande Zauberman au Festival du film de Locarno. - © Alexandra Wey - ISOPIX

Le film "M", de Yolande Zauberman, a remporté vendredi le Bayard d'Or du meilleur film dans la compétition officielle longs métrages, dont le jury était présidé par le réalisateur français Thierry Klifa, lors de la cérémonie de clôture de la 33e édition du Festival international du film francophone (FIFF) de Namur. D'autres Bayard ainsi que plusieurs prix prestigieux ont été décernés.

Le Bayard de la meilleure comédienne est revenu à l'actrice Élodie Bouchez pour son interprétation dans le film "Pupille" de Jeanne Herry et Gaelle Macé. Ce film a par ailleurs remporté le Bayard du meilleur scénario.

Le Bayard du meilleur comédien a été décerné à Théodore Pellerin pour son rôle dans "Genèse" de Philippe Lesage, tandis que "Les tombeaux sans noms" de Rithy Panh remporte le Bayard de la meilleure photographie.

Outre ces cinq Bayard, le jury longs métrages a également décerné un Prix spécial à ce même long, tandis qu'"En liberté! " a obtenu la Mention spéciale.

Dans la compétition "Première œuvre de fiction" du jury Emile Cantillon (composé de sept étudiants en cinéma âgés de 18 à 25 ans et issus de la francophonie), "Sauvage", de Camille Vidal-Naquet, a reçu le Bayard de la meilleure œuvre de fiction et "Les chatouilles", d'André Bescond et Éric Metayer, a été récompensé par le Prix découverte.

Dans la compétition internationale dédiée aux courts métrages (dont le jury était présidé par la réalisatrice belge Delphine Lehericey), "D'un château l'autre", d'Emmanuel Marre, a remporté le Bayard du meilleur court métrage, "à l'unanimité". "Beautiful loser", de Maxime Roy s'est vu décerner le Prix spécial du jury court métrage.

Dans la compétition nationale de la Fédération Wallonie-Bruxelles, "Une sœur" de Delphine Girard a remporté le Prix du meilleur court métrage et "Kanamia show", du chanteur et réalisateur Baloji, a reçu le Prix spécial du jury.

Léo Lefèvre a été couronné du prix de la meilleure photographie pour "Garçon" d'Isabelle Schapira, tandis que celui d'interprétation est allé à Pierre Nisse et Françoise Atoch pour leur prestation dans le Bayard du meilleur court métrage, "D'un château l'autre".

Trois autre prix ont été décernés: le Prix du public long métrage fiction, qui a été attribué à "Pour vivre heureux", de Salima Sarah Glamine et Dimitri Linder; le Prix du public documentaire qui a été à "Un amour rêvé", d'Arthur Gillet, et le Prix du public court métrage décerné à "Une sœur", de Delphine Girard.

Le jury junior (composé de huit Belges âgés de 12-13 ans) a lui aussi remis son prix, à "L'heure de la sortie", de Sébastien Marnier.

En marge de ces récompenses, les "Prix Off" ont été remis jeudi. "Pour vivre heureux" de Salima Sarah Glamine et Dimitri Linder a remporté le Prix Cinevox long métrage belge et le Prix de la critique long métrage belge. Le film d'ouverture du festival, "Nos Batailles" de Guillaume Senez, s'est vu octroyer une mention spéciale du Prix Cinevox. "En liberté! " de Pierre Salvadori a raflé le Prix BeTV long métrage. Le Prix Arte du court est revenu à "Accord parental" de Benjamin Belloir, tout comme celui de la RTBF dans la même catégorie. C'est "Une sœur" qui a ravi le Prix BeTV court métrage ainsi que celui de l'Université de Namur.

Le festival a décerné des prix pour un montant total de près de 80.000 euros.

Cette 33e édition du FIFF s'est ouverte avec "Nos batailles", de Guillaume Senez, et s'est terminée sur "Les invisibles" de Louis-Julien Petit. "Une édition très réussie", selon les mots de la déléguée générale Nicole Gillet, qui a tenu à dédier l'événement "aux femmes réalisatrices".

La programmation réunissait 159 films, issus des quatre coins de la Francophonie. Lambert Wilson était le coup de cœur de cette 33e édition

Le rendez-vous est déjà pris pour la prochaine édition, qui se tiendra à Namur du 27 septembre au 4 octobre 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK