"Mon profil Facebook est devenu réseau pro-jihadiste en deux jours"

"Moi qui me demandais si j’allais parvenir à contacter des soldats en Syrie, il semblerait que je n’ai rien à faire : j’ai l’impression que Facebook les a trouvés pour moi".

Le journaliste détaille les étapes de sa démarche dans un grand reportage animé à découvrir sur le site de Rue89. On y apprend notamment qu'après la création de son nouveau profil et l'envoi d'une centaine de demandes d'amis, il s'est rendu sur l'une des pages qui font référence au groupe terroriste Etat islamique. S'il refuse de pousser sur la mention "J'aime" pour "pour ne pas y être relié et pour ne pas influencer mon fil Facebook", il l'ouvre, "par curiosité".

Très vite, l'algorithme de Facebook lui propose toute une série de pages associées et souvent similaires. Des profils lui sont aussi suggérés. En quelques clics, il envoie une dizaine de demandes d'ajouts de personnes qui "aiment" la page associée au groupe terroriste.

Le lendemain, des photos de propagande souvent "choquantes" se sont invitées sur son fil d'actualité. Des photos "de morts, de décapités ou de jihadistes", qu'il tolère de mieux en mieux au fil des jours, alors que de plus en plus, l'algorithme de Facebook s'affine et n'accorde de la place que pour des publications qui font l'apologie du jihad.

Découvrez le récit dans son intégralité en vous plongeant dans le reportage animé de Rue89.

G.R.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK