Modifier ou supprimer ses annonces ciblées sur Gmail: mode d'emploi

Comment accéder à son profil publicitaire sur Gmail
Comment accéder à son profil publicitaire sur Gmail - © Archive RTBF

Vous êtes importuné par les publicités que vous recevez lorsque vous consultez votre messagerie Gmail? Vous voulez savoir quel âge et quel sexe Google vous attribue? Vous vous demandez comment Google détermine votre profil publicitaire? Ceci peut vous intéresser.

Le géant informatique Google vit de la publicité, et en particulier des annonces "contextualisées", celles qui se basent sur ce que l’internaute est en train de faire pour lui proposer des services ou des objets susceptibles de correspondre à ses intérêts présumés.

Lorsque l’internaute est connecté à son compte Google (utilisé pour la messagerie Gmail, pour YouTube, le magasin d’application s Android,…) et qu’il fait une recherche sur internet, la firme enregistre des paramètres qu’elle va utiliser pour déterminer quelles annonces sont dignes de l’intéresser. Google analyse également les messages contenus dans la boîte de réception Gmail afin de déterminer les centres d’intérêt de l’internaute, mais cette analyse est automatique, précise la firme : aucun employé ne consulte les courriels pour présenter des annonces pertinentes.

Quel est mon profil?

L’utilisateur de Gmail peut prendre connaissance de son profil publicitaire, le modifier et désactiver les annonces. Pour cela, lorsque vous êtes connecté à votre boîte de réception, vous cliquez sur "Pourquoi cette annonce?", en haut à droite des publicités. Dans l’infobulle qui s’affiche, vous cliquez sur "paramètres des annonces". Vous cliquez ensuite sur google.fr/ads/preferences. Vous découvrez alors quels ont les centres d’intérêt Google a associé à votre profil, ainsi que vos données démographiques (tranche d’âge, sexe, langue). Vous pouvez alors gérer ces centres d’intérêt ou ces données (les supprimer, les modifier ou en ajouter).

Bras-de-fer

Les internautes qui n’aiment pas les publicités peuvent utiliser des modules complémentaires à leur navigateur du type "AdBlock" pour bloquer les annonces. Il existe aussi la fonction "DoNotTrack" développée par des informaticiens de l’université de Stanford, qui permet d’empêcher les publicitaires de définir le profil d’un internaute et de lui envoyer des publicités ciblées.

Les autorités européennes de protection des données se sont lancées dans un bras-de-fer avec Google depuis que la firme a décidé, en mars 2012, de regrouper les informations de tous ses services (Gmail, YouTube, Android, Google+,…). Elles s’apprêtent à lancer une action répressive contre la firme qui a jusqu’ici refusé de modifier ses règles de confidentialité, malgré les injonctions.

A.L.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK