Pas de nourriture solide, ni de GSM pendant six jours: Sara, Cyril et Ophélie prêts pour Viva for Life

La RTBF a présenté samedi à Nivelles le dispositif mis en place pour la cinquième édition de l'opération Viva for Life.

Dimanche en soirée, Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Cyril seront enfermés dans un "cube de verre" monté pour l'occasion sur la Grand-Place de Nivelles et à partir duquel ils assureront 144 heures de direct non stop en radio. Mais pour mobiliser un maximum de personnes au profit d'associations luttant contre la pauvreté infantile, la RTBF assurera aussi des directs quotidiens, un live chaque nuit en télé, et une présence continue sur Auvio et les réseaux sociaux.

Durant toute l'opération, ce sont pas moins de 150 techniciens qui se relaieront dans le "cockpit", des locaux techniques installés sur la Grand-Place de Nivelles et où seront centralisés et gérés, durant six jours et six nuits, les signaux radios et télés ainsi que les flux Internet et l'alimentation des réseaux sociaux.

Une grande scène, montée juste à côté du "Cube", accueillera tous les jours de grands noms de la musique, après avoir été inaugurée dimanche soir par la marraine de l'opération cette année, la chanteuse française Nolwenn Leroy. On y entendra notamment MC Solaar, Axelle Red, Patrick Fiori, Loïc Nottet...

En télévision, la rentrée des animateurs dans le cube dimanche soir et leur sortie le 23 décembre fera l'objet d'une émission en prime vers 20h15. Les animateurs Anne-Laure Macq et Sébastien Nollevaux assureront également une émission quotidienne depuis Nivelles, sur la Une, de 18h30 à 19h00. Un live sur la Une est aussi prévu chaque nuit de minuit à 11h00 et TVCom, la télé communautaire du Brabant wallon, assurera le relais de 13h00 à 18h00 sur ses antennes.

Pour la première fois, les meilleures prestations des artistes seront compilées à l'occasion d'une émission spéciale, diffusée le 27 décembre à 22h00 sur la Une.

GSM à l'extérieur

Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Cyril (Vivacité) étaient présents samedi soir à Nivelles. Les trois animateurs confessent un peu de stress, 24 heures avant d'être enfermés six jours et six nuits dans le "cube de verre" sans manger de nourriture solide, mais se disent très motivés.

Pour la première fois, ils devront laisser leur GSM à l'extérieur du studios où ils seront enfermés et se relaieront pour assurer 144 heures non stop de direct radio sur Vivacité, jusqu'au 23 décembre. Lors de cette cinquième édition, les animateurs se verront aussi imposer certains défis.

"Il y a toujours un petit stress mais nous sommes prêts à 300% et nous avons envie de tout donner pour battre le record de dons de l'an dernier, qui est de 3,452 millions d'euros. C'est l'action des associations aidées par l'opération qui nous motive", indiquait samedi soir Sara De Paduwa.

Ophélie Fontana, qui avait participé pour la première fois en 2016, se dit impatiente de rentrer à nouveau dans le cube, se souvenant de moments très forts l'an dernier et soulignant qu'une étude menée par l'Université de Mons a démontré l'impact positif de l'opération. "Nous sommes très attentifs à la distribution des fonds et lorsqu'on voit les projets qui en bénéficient, on ne peut pas faire autrement que de participer à nouveau", confirme Cyril.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK