Mise entre parenthèses de l'accord RTBF-Crioc

Mise entre parenthèses de l'accord RTBF-Crioc
Mise entre parenthèses de l'accord RTBF-Crioc - © Tous droits réservés

Le Vif/L'express annonce la mise entre parenthèse de la collaboration entre la RTBF et le Crioc, dans l'attente de la réunion du conseil d'administration du Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs du 12 mars. Le magazine avait dénoncé le 23 février la gestion du personnel et la qualité des enquêtes du Crioc.

Marc Vandercammen, le directeur général du Crioc, qui est chroniqueur tous les lundis dans l'émission "On n'est pas des pigeons", un magazine de la Une qui aborde des thèmes liés à la consommation, ne remplira pas ce rôle les 5 et 12 mars, précise le porte-parole de la RTBF, Bruno Deblander.

La décision a été prise de commun accord entre le directeur de l'information de la chaîne publique, Jean-Pierre Jacqmin, et Marc Vandercammen, "compte tenu de l'actualité", ajoute le porte-parole. Le directeur général du Crioc ne sera pas remplacé à ces dates. "Le sommaire de l'émission est adaptable", souligne le porte-parole, pour qui il s'agit d'une "mesure sage, de précaution, en attendant davantage d'informations".

L'accord entre la RTBF et le Crioc prévoyait initialement deux prestations de Marc Vandercammen, chaque semaine, rapporte le Vif. Cette fréquence a été réduite de moitié, en raison de la "disponibilité de Marc Vandercammen", poursuit Bruno Delbander. Le directeur général du Crioc ne perçoit pas de rémunération pour sa participation à l'émission, précise le Vif.

La RTBF avait pris une décision similaire en septembre en suspendant temporairement d'antenne le consultant et ancien international Bertrand Crasson dans l'attente d'informations complémentaires concernant une affaire relative à la vie privée de l'ancien joueur.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK