Migration des clients de swing.be vers skynet: Belgacom a-t-il mal géré?

Belgacom n'est plus le propriétaire de swing.be
Belgacom n'est plus le propriétaire de swing.be - © KAREN BLEIER - BELGAIMAGE

Les adresses e-mail et les sites internet du nom de domaine swing.be utilisés par les clients de Belgacom seront migrés vers skynet.be en février prochain. Une procédure apparemment normale, mais des problèmes techniques intervenus en décembre ont révélé des erreurs, voire des fautes. Même si, du côté de Belgacom, on assure que tout s'est déroulé normalement.

C'est officiel, Belgacom n'est plus le propriétaire de swing.be, auquel sont associés les services de messagerie @swing.be mais également plusieurs sites internet. Une société flamande qui répond au nom de Swing et active dans la vente et la location de matériel de musique en est désormais propriétaire. "Une cession qui n'a rien d'une transaction commerciale importante", explique Haroun Fenaux, porte-parole de Belgacom: "Cette entreprise nous a demandé de pouvoir acquérir le nom de domaine, et nous avons accepté". Le montant n'est pas communiqué, mais il serait faible, voire nul.

Belgacom assure avoir revendu le nom de domaine en 2012 mais n'envisageait pas de communiquer avec les abonnés Swing.be avant février. Laurent Gendarme, un informaticien, assure, lui, que "Belgacom a essayé de camoufler l’information, car elle avait perdu un nom de domaine encore associé à des services."

Des données clients captées par une entreprise tierce?

Or, c'est pendant cette période trouble (décembre) que plusieurs utilisateurs de Swing.be ont rencontré des problèmes avec leur messagerie électronique. Laurent Gendarme assure que le nouveau propriétaire avait changé les paramètres du domaine, envoyant les mails des utilisateurs vers les serveurs de l'entreprise ayant acquis le nom de domaine. Toute la question est de savoir si des informations des clients auraient ainsi pu être obtenues par le nouveau détenteur du site.

Belgacom assure que la perturbation intervenue en décembre était sous contrôle dès le 27 décembre et que "Toutes les adresses, les codes et les mails ont été retrouvés. Aucune information n'a été divulguée à des tiers".

L’équipe Swing confirme aujourd'hui dans un communiqué qu'elle arrêtera ses services au courant de l’année 2014. Selon nos informations cela pourrait se passer en septembre ou en octore. "L’équipe Swing communiquera vers les utilisateurs de ses services dans les jours qui viennent. Une période transitoire suffisamment longue durant laquelle le services sera maintenu est programmée."

Désormais débute cette période transitoire, explique Haroun Fenaux: " Il y aura maintien des services durant cette période qui se terminera dans quelques mois nous proposerons de nouvelles solutions aux abonnés au service gratuit. Des adresses gratuites skynet.be pour les clients Belgacom et des adresses de type gmail et autres pour les clients non Belgacom".

Finaliser les éléments

Durant la période transitoire, Belgacom a un accord avec le nouveau propriétaire du nom de domaine pour assurer le transfert des mails. Une réunion devait avoir lieu ce vendredi pour "finaliser les éléments".

L'informaticien Laurent Gendarme assure qu'il est techniquement possible, pour le nouveau propriétaire du nom, de modifier les paramètres DNS du domaine pour diriger les données transmises vers swing.be.

Chez Belgacom, on assure le contraire, mais il reste une interrogation sur la manière dont la transaction du nom de domaine s'est déroulée. N'aurait-il pas été plus cohérent, pour une entreprise telle que Belgacom, de ne pas se séparer d'un nom de domaine avant d'avoir supprimé les services qui y sont liés? Plus qu'une erreur, il s'agit peut-être là d'une faute.

GR et JCV

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir