Microsoft: Windows XP est mort, vive Windows 9?

Windows  XP : peut-être le meilleur souvenir de Bill Gates
Windows XP : peut-être le meilleur souvenir de Bill Gates - © HENNY RAY ABRAMS - BELGAIMAGE

La fin de Windows XP est consommée, les ventes de PC repartent à la hausse et l’on évoque déjà l’arrivée en 2015 de Windows 9. L’occasion de se replonger dans l’histoire de ce système d’exploitation si controversé dont l'origine remonte à … 1985.

En près de 30 ans, Windows a eu l’occasion d’être critiqué. D’abord pour son instabilité qui a duré jusqu’à Windows XP, ensuite pour la position monopolistique de Microsoft qui a représenté jusqu’à 97% du marché des PC.

Mais on oublie l’étape antérieure. Celle du MS/Dos, le premier système d’exploitation de Microsoft qui a introduit un concept tout neuf pour les ordinateurs personnels: la compatibilité entre toutes les machines, quelle que soit la marque du constructeur. Et cela, c’était en 1981. Avant cela régnaient les systèmes Tandy, les Amiga, les CPM… Chaque passage d’un ordinateur à un autre impliquait de réintroduire toutes les données ou de les adapter.

Windows n’est venu qu’après: le 20 novembre 1985. L’interface devient alors une couche supplémentaire que l’on ajoute sur le système d’exploitation MS/DOS. Le but était de doter les PC d’une interface graphique et donc de proposer une alternative à Apple.

Car dès le début, l’interface Windows ressemble étonnement à celle lancée par Steve Jobs sur ses ordinateurs MacIntosh deux ans plus tôt. Pour la petite histoire, c’est le centre de Xerox Parc qui avait développé cette interface graphique dans les années 70.

Pourtant Windows 1.0 n’a pas laissé que de bons souvenirs. Il gère des fenêtres en mosaïque, dispose de quelques fonctions bureautiques, d’un gestionnaire de fichiers, d’un calendrier, d’une calculatrice et d’une Horloge. Il y avait même un jeu: Reversi. Une époque où l’on se contentait de peu.

Ensuite Windows 2.0 apportera la couleur -en 1987- et en 1992, la version 3.1 qui peut être achetée et installée depuis un CD. Une révolution pour l’époque. Mais Windows a jusqu’alors peu de succès.

Deux versions qui apportent la gloire

C’est la version 95 (qui sort le 24 août 95) qui donnera ses premières lettres de noblesse à Windows. Avec une opération de marketing incroyable dont le thème musical est une chanson des Rolling stone: "Start me up". Une allusion au nouveau menu START (Démarrer) qui fait son apparition dans le coin inférieur gauche de l’écran pour y rester près de 20 ans. Il a disparu sur Windows 8, mais pourrait revenir bientôt sur Windows 9. Une application nommée " Classic Shell " permet d’ailleurs de réintroduire ce menu dès maintenant. Après Windows 95 commencera la traversée du désert avec les versions 98 et ME -Millenium Edition- en 2000. Des versions qui n’apportent rien.

Il faudra attendre 2001 pour voir apparaître Windows XP qui est le premier OS à ne plus reposer sur le système d’exploitation MS/DOS. D’interface, Windows devient son propre système d’exploitation. Et c’est ce qui lui apporte sa stabilité. C’est lui que l’on a enterré en avril dernier, après une carrière extrêmement longue.

Une longévité qui s’explique aussi par l’incurie de son successeur Vista qui a fait l’unanimité contre lui. Une véritable catastrophe en termes de compatibilité logicielle, de fonctions de sécurité, de stabilité et d’exigences matérielles. Il fallait pratiquement acheter un nouveau PC plus puisant pour changer d’OS. Et tout ça sans rien apporter de neuf. Arrivé en 2007, Vista n’aura été oublié qu’avec l’arrivée de Windows 7 en 2009.

Windows a perdu de sa superbe

Si l’on se base sur le parc de PC, Windows occupe encore 92% du marché des ordinateurs, avec 7,% pour les Mac et le solde pour Linux.

Ce qui a changé c’est qu’il se vend aujourd’hui plus de tablettes que de PC. un segment où Windows est peu présent par rapport à Apple et Android.

Ce pourrait changer avec Windows 9 attendu pour avril 2015. Il devrait avoir la forme d’une plate-forme unique pour les PC, les consoles de jeux et les smartphones. Ce sera un Windows unifié. Un Windows à tout faire en quelque sorte.

J-Cl Verset

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK