Michel Drucker : "Les anciens peuvent encore être utiles"

Michel Drucker fait la tournée des plateaux télé et radio pour présenter son dernier livre "Il faut du temps pour rester jeune". L'occasion de lui poser quelques questions. Lui qui fait de la résistance face au jeunisme, est-ce que cela veut dire qu'il n'y a plus de place pour les jeunes ? "Pas du tout" répond Michel Drucker, "le message que je dis aux jeunes, c'est qu'ils continuent, qu'ils insistent. Le meilleur est à venir quant on est jeune mais s'ils peuvent s'arrêter de temps en temps pour écouter les conseils des anciens, je suis là pour leur donner". Avant de préciser que lui aussi avait démarrer très jeune puisqu'il a remplacé Jacques Martin à 22 ans. "J'encourage les jeunes bien sûr mais il ne faut pas totalement écarter les anciens. J'ai été jeune aussi et je fais tout pour le rester. Mais les anciens peuvent encore être utiles".

Un conseil : travailler tout le temps

Alors si Michel Drucker avait un conseil à donner aux jeunes, ce serait ce dernier : "travailler tout le temps, rester calme et si cela commence à marcher pour eux, être aussi inquiet dans le succès que dans l'échec. Et ne penser qu'à ça parce que notre métier, on ne peut pas le faire à moitié, il faut le faire avec passion. Et essayer de réussir sa vie en même temps." A 76 ans, Michel Drucker ne semble pas près de raccrocher après plus de 50 ans de carrière à son compteur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK