Lara Fabian, Christophe Willem, Salvatore Adamo... les artistes rendent hommage à Maurane

Dès l'annonce du décès de Maurane, survenu ce lundi 7 mai dans la soirée, et officialisé dans la nuit, les réactions ont afflué. Elogieuses, poignantes la plupart du temps. On pointera notamment celle de Lara Fabian, publiée durant la nuit sur son compte Facebook: 

"Maurane, merveilleuse Maurane, je n’arrive pas à croire que je ne t’entendrai plus rire, et chanter. (...) Je suis assise ici dans mon petit bureau tout blanc à Montréal, je ne veux pas réaliser que tu n’es plus", écrit-elle.

"Quarante ans d'amitié" avec Catherine Lara

"Je suis dévastée d'entendre cette nouvelle. C'est terrible. On a quarante ans d'amitié", a réagi Catherine Lara à la radio française Europe 1, racontant avoir trouvé Maurane "fatiguée" lors de leur ultime rencontre il y a trois semaines. "Mais elle m'a parlé du futur, elle m'a dit qu'elle préparait un album de Jacques Brel, qu'elle rechantait. Elle me semblait aller beaucoup mieux de ce point de vue là", a ajouté l'auteure du tube "La rockeuse de diamants", comptant parmi les nombreuses artistes avec qui Maurane avait chanté en duo.

Salvatore Adamo salue "une femme merveilleuse"

"C'est du Chili (où il est en tournée, NDLR) que j'apprends l'affreuse nouvelle. Comme c'est triste et injuste. Je n'arrive pas à y croire. Si une âme pouvait choisir une voix pour se faire entendre, c'est la tienne qu'elle prendrait", écrit Salvatore Adamo sur sa page Facebook.

Typh Barrow est l'une des dernières artistes a avoir partagé la scène avec Maurane le temps d'un duo. Elles ont chanté ensemble à l’Inc’Rock Festival à Incourt et quelques jours plus tard lors de la fête de l'Iris à Bruxelles. "Je garde de toi le souvenir d'une belle âme et d'une immense Artiste", écrit Typh Barrow sur Twitter.

Typh Barrow a donc partagé, ce dimanche, la dernière scène de Maurane. Sur le plateau du 13 Heures, elle retient que la chanteuse était  contente de participer à cette fête de l'Iris: "Elle était souriante et heureuse de retrouver son public qui lui avait tellement manqué. .. C’était une personne généreuse et entière. J’avais l’impression de la connaître depuis toujours mais j’avais le trac de chanter avec elle."

"Nous avons partagé tant de rires... Ce soir mon chagrin est immense... Je ne peux pas croire que jamais plus nos voix ne s'élèveront ensemble...", a partagé sur Twitter l'ancienne interprète d'Esmeralda, Hélène Ségara.

"Quelle tristesse d'apprendre la disparition de Maurane, une des plus grandes voix, tant j'ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie", a pour sa part réagi le chanteur Christophe Willem sur Twitter et Instagram. "Elle savait mieux que personne nous toucher en plein cœur car elle ne chantait pas, elle vivait sa musique, comme une respiration lente, profonde, pour essayer de suspendre le temps ne serait ce qu'un instant et adoucir mieux que personne ce monde."

BJ Scott: "Dans ses coups de gueule, elle avait l’élégance d’être elle-même"

Histoire différente, mais douleur identique pour BJ Scott, sa vieille amie de plus de 30 ans: "Elle était tellement bien. Elle avait mal au dos, mais mentalement elle était en pleine forme. Je suis une admiratrice, une fan, une amie et une acolyte de Maurane. C’était un vrai tempérament, une vraie artiste qui adorait partager la scène. Elle vivait à fond la caisse, avait un sens de l’humour formidable. Le mot qui la définit le plus est ‘généreuse’. Dans ses coups de gueule, elle avait l’élégance d’être elle-même. Elle laisse derrière elle un héritage très positif et plein d’espoir."

Plusieurs personnalités politiques ont également réagi. "Une artiste engagée nous a quittés cette nuit. Maurane, une chanteuse hors du commun, une voix inspirante, une personnalité attachante", a souligné sur Twitter le Premier ministre belge Charles Michel.

La secrétaire d'Etat bruxelloise Fadila Laanan (PS) a noté que Maurane "manquera à tous ses fans et à la twittosphère où pleuvaient ses commentaires si sincères et sans tabous".

 "C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris cette nuit la mort de Maurane", note dans un communiqué la ministre de la Culture à la Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli (cdH). "Sa voix, son rire et sa sensibilité nous accompagneront encore longtemps sur les chemins de nos voyages musicaux et intérieurs. Maurane était une de nos chanteuses parmi les plus talentueuses, elle qui avait accédé à la reconnaissance internationale grâce à une qualité lyrique exceptionnelle, chaleureuse, espiègle, reconnaissable entre toutes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK