Marre de vous faire espionner par Facebook? Voici comment modifier vos paramètres

Marre de vous faire espionner par Facebook? Voici comment modifier vos paramètres
Marre de vous faire espionner par Facebook? Voici comment modifier vos paramètres - © Tous droits réservés

Envoyer un message vocal via messenger, whatsapp ou encore faire un appel vidéo, des gestes tout simples mais qui peuvent cacher une autre réalité. Facebook vient de l'admettre, il a payé des centaines de sous-traitants pour transcrire des extraits sonores de conversations de certains usagers. Mais comment vous en protéger? 

En créant votre compte sur Facebook, vous avez très certainement dû fournir des informations ainsi que des indications sur vos centres d’intérêt. Ce sont, par exemple, ces informations qui permettent de constituer un calibrage publicitaire efficace. Pour tenter de se protéger, il est possible de limiter le ciblage dans les réglages de votre compte.

>> Mise sur écoute des utilisateurs de Facebook: peut-on efficacement protéger ses données personnelles ?

En vous rendant dans l’onglet "paramètres" puis "vos informations Facebook" et enfin "accéder à vos informations", vous pourrez consulter votre historique personnel mais aussi l’ensemble des données dont Facebook dispose à votre sujet. Vous pouvez alors décocher certaines catégories pour faire en sorte que l’algorithme ne puisse pas les utiliser à des fins publicitaires.

Toutefois, il ne vous sera pas possible de vous défaire entièrement de ce ciblage. "Vous aurez peut-être des messages plus neutres. Mais on ne peut pas empêcher Facebook de nous suivre puisque dans les conditions d’utilisations, on retrouve clairement, en arrière-plan, une volonté de nous cibler à des fins marketing", précise Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit de la Police Fédérale. Il ajoute d’ailleurs que Facebook n’est pas une exception puisque de nombreux outils comme des sites commerciaux que nous utilisons tiennent compte de nos préférences.

In fine, s’inscrire sur une plateforme comme Facebook, c’est irrémédiablement accepter de partager ses données mais pas sous n’importe quelles conditions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK