Malgré la tempête, le public a répondu présent au concert d'Angèle au Palais 12

Le palais 12 l'a confirmé début d'après-midi, le concert d’Angèle, prévu ce soir, est bien maintenu malgré la tempête Ciara. Ce qui n'est pas sans susciter la colère de personnes qui jugent imprudent de faire le déplacement. Angèle a tout de même fait une salle quasi comble.

Le palais 12 expliquait sur son compte Facebook que toutes les précautions nécessaires ont été prises sur site en vue des vents violents annoncés. La salle de concert fait également les recommandations suivantes: "Nous vous conseillons d’utiliser uniquement le parking C dans le cadre du concert de ce soir. Nous vous conseillons bien évidemment de rester prudents et de suivre les indications éventuelles communiquées par les autorités".

Des fans mécontents

Sur Facebook, beaucoup de fans ont montré leur mécontentement, essayant de revendre leurs places à des prix bradés, ne pouvant se déplacer jusqu'à Bruxelles sous la tempête.  En à peine une heure, plus d'une centaine d'internautes ont réagi de façon virulente. Exprimant leur colère quant au maintien du concert.

"Merci Palais 12 / Paleis 12 et Live Nation Belgium de faire prendre le risque à 10.000 personnes de se retrouver sur la route au moment critique de la tempête... ou de décevoir les enfants qui attendent ça depuis des mois et dont les parents n'oseront pas se mettre en route... Encore une fois... quand le fric est plus fort que tout…" - Emilie

"Faire pression pour annuler le concert. Inconscient de faire courir un tel danger aux spectateurs. Les autorités bruxelloises devraient imposer la fermeture du palais 12 ce Soir !!!" - Vincent

Certains fans mettent même leur place en vente.

"J’ai 6 places à vendre! Si quelqu’un veut prendre le risque... Annoncer à 3 enfants que c’est maman qui prend la décision de ne pas y aller alors que le concert a bien lieu... Je ne comprends vraiment pas la décision de le maintenir" - Sarah 

"Je vends 2 places dans le parterre debout 50€ les deux" - Julien

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK