Mais que font vraiment les ados avec leur smartphone? On leur a posé la question...

Des ados hyper connectés ? Pour en savoir plus, la RTBF en a interrogé quelques uns.
Des ados hyper connectés ? Pour en savoir plus, la RTBF en a interrogé quelques uns. - © pixabay.com - nastya_gepp - CC0 Creative Commons

"Est-ce que les smartphones ont détruit une génération ?" C'était la question posée par un article de la revue américaine The Atlantic en septembre 2017 (cliquez ici pour le lire en intégralité).

"L'arrivée des smartphones a changé radicalement chaque aspect de la vie des adolescents, depuis la nature de leurs interactions sociales jusqu'à leur santé mentale. Ces changements ont touché les jeunes aux quatre coins du pays et dans n'importe quel foyer", écrit Jean M. Twenge, professeure de psychologie à l'université de San Diego (États-Unis) et auteure du livre "Génération moi".

Les smartphones sont accusés de tous les maux. Troubles de la vue ou du sommeil, moins bonnes notes à l'école, cyber-harcèlement... Et ils inquiètent les grandes entreprises de médias traditionnels qui voient chaque jour un peu plus une génération leur échapper. Car les jeunes regarderaient de moins en moins la télévision dite "linéaire" (comprenez "en direct").

Moins de télé, toujours plus d'écrans ?

Mais les ados ne consommeraient pas moins d'écrans pour autant. Certains seraient même au bord de l'addiction, entre les séries télé en streaming et les réseaux sociaux tels que Snapchat ou Instagram. 

Quant aux réseaux sociaux justement, là aussi les usages seraient en mutation à en croire les études publiées environ toutes les semaines par différents cabinets spécialisés.

Alors, qu'en est-il réellement ? Pour le savoir et battre en brèche quelques idées reçues, la rédaction de la RTBF a rencontré des ados d'aujourd'hui. Objectif : passer en revue avec eux - méthodiquement - le contenu de leur téléphone. Il en résulte une série de rencontres riches en enseignements à lire tout au long de cette semaine.

Découvrez tous les épisodes de la série grâce aux liens ci-dessous :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK