Charlie Hebdo, les attentats de Paris et la dette grecque : ils ont marqué 2015 sur Facebook

Le réseau social Facebook a analysé les conversations publiées sur la plateforme durant l'année 2015 et publie les dix sujets d'actualité ayant eu le plus grand succès cette année. 

On retrouve dans ce classement les attentats de Paris et Charlie Hebdo mais également la tuerie dans une église de Charleston. 

1. Les élections présidentielles américaines 

11 images
Donald Trump Holds Pearl Harbor Day Rally At USS Yorktown © SEAN RAYFORD - AFP

En 2015, le premier sujet de conversation sur Facebook était la course à la présidentielle 2016 aux Etats-Unis. Pour succéder à Barack Obama à la Maison Blanche, plusieurs candidats sont déjà considérés comme favoris. On peut citer, du côté démocrate, l'ex-première dame Hillary Clinton. Du côté républicain, Jeb Bush et le très-controversé Donald Trump sont parmi les plus populaires. 

Ces candidats ont inondé le réseau social grâce à leurs annonces de campagne mais aussi à cause de leurs frasques

2. Les attaques du 13 novembre à Paris 

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © THOMAS SAMSON - AFP

Dans la nuit du 13 novembre, des terroristes ont organisé une série d'attaques dans Paris. Elles ont fait 130 morts. 89 personnes sont décédées dans la salle du Bataclan, 19 à la terrasse du restaurant La Belle Equipe rue de Charonne, 15 dans la rue Bichat aux terrasses du restaurant Le Petit Cambodge et du bar Le Carillon et 5 rue de la Fontaine-au-Roi. Une victime a succombé à ces blessures après l'explosion d'un kamikaze aux abords du stade de France. Les attaques sont violentes et de nombreuses vidéos feront le tour de la Toile. 

La France avait rendu, le 27 novembre, un hommage national dans l'enceinte des Invalides, à toutes les victimes et aux 350 blessés des attentats revendiqués par le groupe Etat islamique. 

3. La guerre civile en Syrie et la crise des réfugiés 

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © SAMEER AL-DOUMY - AFP

Le conflit syrien a débuté en 2011 et pourtant il prend de plus en plus d'ampleur. Le bureau du Haut Commissaire des Nations Unies estime que le nombre de réfugiés syriens s'élève à 4,1 millions. Près de 500 000 ont demandé asile en Europe. 

La Turquie est devenue la porte d'entrée vers l'Europe pour des millions de Syriens. Les traversées sont périlleuses vers le territoire grecque. La mort du petit Aylan noyé à Bodrum avait ému de nombreux internautes. Le petit garçon était décédé après le naufrage de deux embarcations de réfugiés syriens qui tentaient de rallier la Grèce. 

A Bruxelles, l'afflux des réfugiés avait pris de court l'Office des étrangers. Le parc Maximilien avait accueilli de nombreux candidats à l'asile. 

4. Les tremblements de terre au Népal 

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © PRAKASH MATHEMA - AFP

Le 25 avril, un séisme d'une magnitude de 7,9 ébranle le Népal. Le bilan du séisme fait état de 8800 morts et de millions de personnes ont dû être déplacées. Après ce puissant tremblement, des centaines d'autres répliques ont eu lieu et un second tremblement de terre s'est déroulé le 12 mai faisant encore de nombreux ravages.

Le patrimoine local a subi beaucoup de dégâts. Le temple Hindou de Changu Narayan, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, a été touché lors des deux secousses.

5. La crise de la dette grecque 

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © SAKIS MITROLIDIS - AFP

La crise de la dette grecque a fait également l'actualité en 2015. 

Déjà en 2010, la Grèce est étranglée par les dettes. La dette publique s’élevait à 115% du PIB. C'était une situation catastrophique que vivait le pays. Un appel à l'aide avait été lancé. L'Union européenne a réagi et mis en place un plan de sauvetage de 110 milliards de dollars. La Grèce rentrait alors dans une cure d'austérité. Durant les années qui suivirent, la dette ne fit qu'augmenter, le pays était dans l'incapacité de rembourser les prêts. Un deuxième plan d'aide fut scellé en 2011. Mais trop tard, le gouffre financier du pays est bien trop profond. Malgré une baisse du déficit public, l'économie grecque plonge dans la récession et le chômage augmente. 

En 2015, c'est la possible sortie de la Grèce au sein de la monnaie unique qui a surtout créé des débats au sein des internautes. 

Après de nombreux défauts de paiement, la Grèce avait remboursé en août 186 millions d'euros au FMI lors de la négociation d'un troisième plan d'aide au pays.

6. La légalisation du mariage pour les personnes du même sexe en Irlande 

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © Tous droits réservés

"Le mariage peut être contracté suivant la loi entre deux personnes sans distinction de sexe". Après un référendum, L'Irlande devient le premier pays au monde à voter pour la légalisation du mariage homosexuel par référendum. 

62,1% des votants ont dit "oui". Ce pays de tradition catholique a connu un grand taux de participation, plus de 60% de la population. l'Irlande devient ainsi le 19e pays à légaliser le mariage gay. 

Six mois après cette consultation historique, les premiers mariages homosexuels se sont tenus dès novembre en Irlande. L'entrée en vigueur du texte avait été freiné par de nombreux recours.

7. La lutte contre ISIS

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © MANDEL NGAN - AFP

L'état Islamique a été au centre de toutes les préoccupations en 2015. 

Que ce soit en Syrie lors des frappes de la coalition, ou durant les revendications des différents attentats, ou même lors des recrutements avec le radicalisme djihadiste, l'Etat islamique a fait beaucoup parlé de lui cette année, et fera surement parlé de lui en 2016. 

8. L'attaque de Charlie Hebdo 

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © LOIC VENANCE - AFP

L'attaque fut violente. Le 7 janvier 2015, deux hommes armés entrent dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris et tuent 12 personnes. Les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous et Wolinski figurent parmi les personnes décédées. Trois personnes sont recherchées dont deux frères, les Kouachi. 

Après l'attaque s'en suit la traque. Durant 53 heures, Paris, la France et le Monde ont les yeux rivés sur les mouvements et les assauts de la police française. Et le bilan des victimes s'alourdit. Le Vendredi, deux jours après l'attentat, une fusillade éclate à un barrage de police en Seine-et-Marne. 

La traque se clôturera vendredi, quand les deux frères Kouachi, auteurs des attentats, ont été tués.  Ils s'étaient retranchés dans une imprimerie. Parallèlement Amedy Coulibaly, qui a été le suspect du meurtre d'une policière, est aussi tué lors d'une prise d'otages dans une supérette casher, porte de Vincennes à Paris. 

Cet attentat a ému. Pour bon nombre de personnes, c'est la liberté d'expression qui a été attaquée. De nombreux hommages ont eu lieu. Des caricaturistes du monde entier ont également signifier leur solidarité via des dessins

9. Les contestations à Baltimore

11 images
Les sujets d'actualité qui ont marqué 2015 sur Facebook © NICHOLAS KAMM - AFP

Un jeune homme de 25 ans, Freddie Gray, est mort à la suite des blessures qu'il a subies lors de son interpellation musclée à Baltimore, aux Etats-Unis. Il est décédé le 19 avril des suites d'une fracture des vertèbres cervicales. Ce décès a ravivé les tensions raciales au pays de l'oncle Sam. 

Près de 3000 personnes s'étaient réunies pour rendre hommage au jeune homme et de nombreuses manifestations ont eu lieu quotidiennement à Baltimore mais certaines ont dégénéré. 7 policiers avaient été blessés lors de l'une d'entre elles. Les manifestants réclament justice. 

En mai, six policiers ont été poursuivis pour homicide involontaire

10. La tuerie de Charleston 

11 images
First Of Charleston Church Shooting Victims Laid To Rest © JOE RAEDLE - AFP

Le 17 juin, un homme armé blanc entre dans une église épiscopale méthodiste africaine à Charleston en Caroline du Sud, et tue neuf personnes. Le lendemain la police arrête le principal suspect de la fusillade. Une enquête est ouverte pour "crime motivé par la haine". 

Dylann Roof, le suspect, pose sur certaines photos avec le drapeau confédéré. Cette découverte fait naître un débat sur le déploiement du drapeau dans les institutions américaines. Suite à l'émotion suscitée par la tuerie de Charleston, de nombreuses institutions retireront le drapeau. En Caroline du Sud, les représentants ont voté le retrait de celui-ci. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK