Les sites et applis de rencontres ont le plus de succès entre janvier et la Saint-Valentin

Les applications de rencontres enregistrent des pics de trafic entre janvier et la Saint-Valentin. Le pic s'amorce en général le 26 décembre, le lendemain de la Noël. Et, à partir du Nouvel An, le trafic et les inscriptions à des sites ou des applications spécialisées tel(le)s que Tinder, Meetic ou AdopteUnMec croissent.

Les fêtes de fin d'année et le passage à l'an neuf fait peut-être davantage ressentir le sentiment de solitude aux célibataires.

Plus d'un jeune sur quatre entre 18 et 25 ans est inscrit à un site de rencontre. Et une personne sur dix au-delà de 36 ans. Le pic annuel de connexions à ce type de site est atteint le premier dimanche de janvier. Et la période faste s'étale encore un peu jusqu'au 14 février, la Saint-Valentin.

Le site Meetic enregistre en France une hausse des inscriptions de 20% par rapport à la normale sur la période entre Noël et Nouvel An. La hausse est de 30% sur Match.com.

Concrétiser le premier rendez-vous

Selon une étude réalisée par le site de rencontres Match, "ceux qui décident de draguer en janvier sont 15% plus susceptibles de rencontrer quelqu'un". De même, après s'être "rencontrés" en ligne et s'être envoyé des messages, les personnes se décident plus rapidement de se voir physiquement, le premier rendez-vous a lieu plus rapidement quand on se rencontre en début d'année : 10 semaines à se rencontrer pour les hommes, 8 semaines à se rencontrer pour les femmes. Ce qui est plus tôt par rapport à la moyenne. C'est un peu l'argument de vente des sites de rencontre en ce début d'année.

Or, on se rend compte qu'en réalité plus l'échange de messages a été long avant la première rencontre, plus il y a des chances que ça marche.

Une étude récente menée par une équipe conjointe de l’université de West Virginia et celle de l’Illinois avait pour objet le succès d’un rendez-vous réel après un premier contact en ligne. Dans la plupart des cas, après la première rencontre en face à face, on remarque une baisse de l’attraction. Cependant, ce coup de mou est tempéré par la durée et la qualité des interactions en ligne : plus le nombre de messages échangés était important, moins ce sentiment de désillusion est observé.

Pour tenter d'augmenter la qualité de cette première relation en ligne, les applications et les sites de rencontres travaillent sur une nouvelle manière de se rencontrer en ligne qui est la réalité virtuelle. Ce serait un moyen de parvenir à une interaction "de qualité" avant de se rencontrer dans la  vraie vie, selon ces sites.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK