Les selfies sur le tapis rouge seront interdits au Festival de Cannes

La mannequin Petra Nemcova qui, visiblement, n'est pas très pressée de monter les marches
2 images
La mannequin Petra Nemcova qui, visiblement, n'est pas très pressée de monter les marches - © LOIC VENANCE - BELGAIMAGE

Petit détour par la Croisette, un paradis pour les cameramen et les photographes, où l'on s'apprête à y dérouler le tapis rouge dans un peu moins d'un mois pour le Festival de Cannes. Pourtant, pour les selfies, il va désormais falloir s'abstenir. Les responsables du festival ont décidé d'interdire l'autoportrait. Une mesure applaudie par les photographes professionnels, mais huée par les futurs festivaliers.

Même si le tapis rouge n'est pas encore installé et que les flashs ne crépitent pas, à un mois du Festival de Cannes, ces célèbres marches font tourner la tête aux passants. "On n'est pas des stars, mais pourquoi pas l'être pendant un instant", se demande cette dame qui se promène sur la Croisette.

S'imaginer sur les marches, en robe de soirée, sans pouvoir immortaliser le moment, c'est impensable pour certains touristes. "Tout le monde n'a pas les moyens de se faire photographier par un professionnel, et puis ce n'est pas la même chose", s'indigne Sara, pour qui un selfie représente bien plus qu'une simple photo. "On sait sous quel angle se prendre en photo et ça reste personnel. C'est un peu comme un carnet de bord", remarque la jeune fille, "c'est ce qu'on prend sur l'instant et je ne vois pas pourquoi on devrait l'interdire".

Pourtant, l'autoportrait est désormais prohibé au Festival de Cannes, car il "désorganiserait la montée des marches". Pour Gilles Traverseau, photographe sur le festival depuis plus de vingt ans, une telle affirmation n'a pas entièrement fausse. "Toutes les personnes qui arrivaient se mettaient de dos, marchant à reculons pour prendre une ou deux photos", raconte-t-il. Le photographe professionnel regrette surtout que cette pratique "gâche une soirée". "Ils vont se souvenir uniquement de la photo qu'ils ont prise, et plus de la montée de marches. Nous en tant que photographes, on trouve ça marrant une fois, mais quand vous avez 3000 personnes qui prennent des selfies, c'est beaucoup moins drôle".

L'année dernière, un pic de selfies avait été atteint. Même les stars, comme Léa Seydoux et Jérémie Rénier, s'étaient prises au jeu.

Clara Lecocq Réale (France Inter)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK