Les premières télés de Nicolas Hulot, bien avant Ushuaïa et le gouvernement

Les premières télés de Nicolas Hulot, bien avant Ushuaïa et le gouvernement
Les premières télés de Nicolas Hulot, bien avant Ushuaïa et le gouvernement - © Tous droits réservés

C'est l'une des nominations du "gouvernement Macron" les plus commentées sur le Web, et pas seulement parce que le cours de la bourse a chuté depuis l'annonce du ministère de la transition écologique de Nicolas Hulot: c'est aussi parce qu'il s'agit sans doute finalement du membre le plus médiatique de tout le gouvernement.

Si beaucoup le connaissent pour l'émission "Ushuaia Nature", diffusée sur TF1 de 1998 à 2011, et pendant laquelle l'animateur parcourait la planète avec des moyens de locomotion écologiques, se plaçant dans des situations parfois extrêmes, la carrière télé de Nicolas Hulot a commencé bien plus tôt, en 1977, pour être précis:

Le présentateur de l'époque présente alors ce "nouveau sport", dont les championnats du monde se déroulent à Dinard, avant de laisser la parole à l'organisateur, un certain... Nicolas Hulot, déjà très à l'aise devant les caméras. 

Un peu plus tard, en 1980, on le retrouve entouré d'enfants dans une émission pour la jeunesse sur TF1 intitulée "les visiteurs du mercredi". Emission aujourd'hui culte pour pas mal de quadragénaires, car elle était une des pionnières du genre, bien avant Récré A2 animée par Dorothée qui créera ensuite son club sur la première chaîne.

 

A noter que les enfants de l'époque avaient aussi pu découvrir dans cette émission Dorothée, Garcimore, Patrick Sabatier mais aussi Jean-Pierre Pernaut!

Nicolas Hulot finit même par obtenir sa propre mini-émission en 1982, intitulée "Les pieds au mur", toujours sur TF1, qu'il co-présente avec Fabienne Egal (qui animera ensuite "Tournez Manège"), mais aussi les marionnettes Ornicar et Métaline.

L'émission ne rencontre toutefois pas le succès escompté et sera remplacée au bout d'une saison. 

Après un passage sur France Inter où il présente des événements moto lors d'un chronique intitulée "La poignée dans le coin", il se voit confier en 1987 sur TF1 qui vient d'être racheté par Bouygues l'émission qui le rendra célèbre: "Ushuaia, le magazine de l'extrême". 

Mais qui se souvient qu'au départ, Nicolas Hulot présente l'émission ...sur un plateau, dans un décor représentant un bateau avec des bruitages de vent de mer?

Il commente en fait des images achetées à d'autres productions. Mais l'émission n'est pas assez vivante et Patrick Le Lay compte l'arrêter. Dominique Cantien, directrice des divertissements de TF1, décide alors de transformer l'émission et de faire de Nicolas Hulot l'aventurier au bout du monde qui le rendra célèbre. 

Détail amusant: c'est Rhône-Poulenc, groupe chimique et pharmaceutique, qui va sponsoriser l'émission pour se donner une image plus "propre", et permettre à Nicolas Hulot de présenter des images de grands espaces et de conquérir l'image de défenseur de la nature qu'il a acquise par la suite...

 

Un changement de cap qui se matérialisera en changement de nom du "magazine de l'extrême" en "Ushuaia Nature"...

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir