Les origines du festival de Dour: les images de la première édition en 1989

Le Dour festival est aujourd’hui l’un des plus importants festivals d’Europe, mais tout a commencé il y a 28 ans. Depuis toutes ces années, l'événement a bien évolué.

Lors de sa première édition en 1989, le festival de Dour proposait une affiche très francophone avec des groupes comme Star Light, Gangsters d’amour, Les Innocents, Les Tricheurs, Gamine, Les Naufragés ou Daddy Long Legs. Bernard Lavilliers était la tête d’affiche de cette première édition.

Dour, un festival qui a de l’avenir?

Dans une archive de la Sonuma datant de 1989, on peut voir que la (seule) scène du festival occupait déjà son emplacement actuel, sur la plaine de la Machine à feu. "Dour est l’endroit idéal pour organiser un festival, en tout cas en Wallonie, expliquaient à l’époque les fondateurs Marc De Fays et Carlo Di Antonio alors que le journaliste leur demandait si ce genre de festival avait de l’avenir. On est tout près de la frontière française, il n’y a pas ce genre de festivals dans la région, et on a le potentiel public dans la région".

"C'est un projet un peu fou, disait Carlo Di Antnio en 1989. On s’est lancé là-dedans au départ sans savoir dans quoi on s’engageait et puis on y est arrivé et maintenant c’est presque le jour J".

28 ans plus tard, on peut dire que les fondateurs ont eu le nez fin. Dès la deuxième édition en 1990, le festival grandit et propose des artistes comme Jean-Louis Aubert ou Noir Désir.

Au fil du temps, l’événement est devenu incontournable. Dour Festival en 2017, c’est cinq jours de musique, 240 artistes venus des quatre coins du monde répartis sur sept scènes et 45 000 personnes attendues chaque jour.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK