Les organisateurs de festivals accusent le comité de concertation d'"amateurisme déplorable"

La Fédération des Festivals de Musique Wallonie-Bruxelles (FFMWB) accusent les membres du Codéco (comité de concertatino) de faire preuve d'un "amateurisme déplorable" quant à l'accueil du projet proposé couvrant l'ensemble du secteur événementiel. Après des mois de "décider de ne rien décider" et de reporter toute décision concernant le secteur au 11 mai, les festivals membres de la FFMWB invitent ce mardi "les autorités politiques à se remettre au travail pour apporter décisions et perspectives très rapidement et surtout avant la date du 11 mai."

"Les festivals passent de non-essentiels à tout bonnement invisibles," dénonce la FFMWB dans son communiqué de presse. Par la décision du comité de concertation de reporter la question du secteur événementiel jusqu'au 11 mai prochain, le secteur des festivals se trouve sans aucune perspective au-delà du 30 juin. "La discussion sur le sort des festivals, pour lesquels une décision avait d'abord été promise mi-mars a déjà été reportée à maintes reprises", rappelle la FFMWB.

"Totale méconnaissance du secteur"

La fédération considère cet énième report comme un "manque d'intérêt" et regrette une "totale méconnaissance [du] secteur par les autorités". "Un festival requiert des mois de préparation", explique la fédération "L'absence de perspectives données par le gouvernement est aussi un manque de respect total pour les acteurs [...] de cette filière déjà lourdement impactée". La FFMWB déplore l'absence de décision ainsi que le fait qu'aucune mesure de compensation n'a encore été mise en place.

Maintenant que la culture commence lentement son déconfinement, le secteur, déjà immobile depuis un an, appelle donc à une prise de décisions et des perspectives urgentes dans les jours à venir.

Comité de concertation du 23/04/2021: réaction de Jean-François Guillin, responsable du festival de Ronquières

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK