Les groupes américains de plus en plus présents dans les télés européennes

L'Observatoire européen de l'audiovisuel a publié un rapport sur l’internationalisation des marchés d’audience télévisuelle en Europe. On y apprend que les chaînes étrangères représentent plus de 20 % de la part d’audience nationale sur 26 marchés audiovisuels européens. Dans dix pays (dont en Fédération Wallonie-Bruxelles), c'est même plus de 50 %, avec une prédominance des groupes américains. 

En Fédération Wallonie-Bruxelles, plus de 60% de parts de marché pour des médias non-nationaux

Les acteurs non nationaux occupent une position significative sur une majorité de marchés audiovisuels européens, certains groupes éclipsant même leurs homologues locaux en parts de marché.

Parmi les pays dans lesquels des groupes étrangers détiennent d’importantes parts de marché nationales, figurent les "petits" marchés audiovisuels, notamment la Bulgarie, en première place avec une part de 71,6 %, suivie par le Luxembourg (67,2 %) et... la Fédération Wallonie-Bruxelles (63,6 %).

Des groupes américains de plus en plus présents en Europe

En 2017, les chaînes étrangères représentaient plus de 20 % de part d’audience sur 26 marchés audiovisuels européens, et même plus de 50 % dans dix pays.

Les groupes américains revendiquent une présence particulièrement forte dans le secteur européen de l’audiovisuel, en comparaison des autres groupes paneuropéens sur les marchés étrangers. C’est particulièrement le cas dans les pays de petite taille. Ainsi, la Slovénie, où les acteurs américains détenaient 44,1 % du marché, était suivie par la Bulgarie (40,7 %), la Roumanie (31,5 %), la Croatie (31,4 %), la République tchèque (31,3 %), la Pologne (29,1 %), la Slovaquie (25,9 %) et la Norvège (22,5 %).

Parmi les grands marchés audiovisuels, le Royaume-Uni se distingue par l’importante part de marché des chaînes non nationales détenue par des groupes américains (23,1 %).

Les groupes américains présentent en outre le plus haut degré d’internationalisation du point de vue du nombre de marchés étrangers où ils sont actifs.

En 2017, le groupe américain Discovery était le plus omniprésent sur le marché européen de l’audiovisuel, puisqu’il diffusait sur 26 territoires. Il était suivi par Viacom (25), Walt Disney Company (23, en comptant 21st Century Fox), AT&T (22, en comptant WarnerMedia) et Comcast (19, en comptant Sky), tandis que le Japonais Sony Corporation menait des activités dans 13 pays. Le groupe européen le plus internationalisé était l’Allemand Bertelsmann, présent sur 14 territoires, suivi par le Suédois Kinnevik (10) et la BBC (8).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK