Les employés du Louvre à Paris en grève à cause des pickpockets

Les employés du Louvre sont en grève parce qu'ils sont victimes des pickpockets dans le musée
Les employés du Louvre sont en grève parce qu'ils sont victimes des pickpockets dans le musée - © AFP PHOTO/ LIONEL BONAVENTURE

Le musée du Louvre, l'un des plus grands du monde, a fermé mercredi en raison d'une grève des employés excédés par des pickpockets qui les dévalisent au même titre que les visiteurs.

Selon la direction, qui a déposé plainte auprès du parquet de Paris en décembre 2012 et demandé des renforts policiers pour juguler le problème grandissant des pickpockets, "200 agents ont exercé leur droit de retrait mercredi".

"Les services de justice et de la police sont mobilisés", a déclaré une porte-parole de la direction faisant état de "réunions de travail" afin de mettre en place un dispositif de sécurité adapté.

Selon la déléguée syndicale Christelle Guyader (SUD), "les agents expriment un ras-le-bol. Ils viennent parfois la peur au ventre au travail parce qu'ils se trouvent confrontés à des bandes organisées de pickpockets qui sont de plus en plus agressifs dont des mineurs, qui entrent gratuitement dans le musée et qui même interpellés par la police reviennent quelques jours plus tard".

Une centaine d'agents se sont rassemblés devant le ministère de la Culture, leur ministère de tutelle, où une délégation était reçue mercredi en milieu de journée.

Le Louvre accueille dix millions de visiteurs par an.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK