Les chansons les plus emblématiques de Bob Dylan

Le prix Nobel de littérature 2016 a été attribué au chanteur folk américain Bob Dylan. Cette légende de la musique a surtout marqué la génération des années 60, en pleine révolution civique, pacifiste et estudiantine. Certains de ses morceaux sont devenus des hymnes de protestation, ou restent gravées dans la mémoire de tout un chacun.

Blowin in the wind (1963)

Cette chanson, écrite en dix minutes dans un café de New York, est sortie au moment où le mouvement pour les droits civiques aux Etats-Unis était à son apogée, et en pleine guerre du Viêt Nam. Elle devient un hymne des années 60 repris par les étudiants, chanteurs de folk, défenseurs de la paix et de l’égalité entre blancs et noirs. Le morceau sera classé parmi les meilleurs chansons de tous les temps par le magazine Rolling Stone en 2004.

La chanson est divisée en trois parties, qui à chaque fois posent trois questions :

How many roads must a man walk down
Before you call him a man?
How many seas must a white dove sail
Before she sleeps in the sand?
Yes, and how many times must the cannon balls fly
Before they're forever banned?

Le couplet finit invariablement par un refrain qui nous donne une réponse :

The answer, my friend, is blowin' in the wind
The answer is blowin' in the wind

Bob Dylan interprétera cette chanson lors de la marche à Washington autour de Martin Luther King, le fameux jour où il a déclamé son “I have a dream”

Like a Rolling Stone (1965)

Œuvre culte, "Like a Rolling Stone" a été écrite suite à une certaine lassitude de Bob Dylan envers le monde de la musique et la célébrité. Le chanteur exprime sa colère au travers d’un poème qui fera une dizaine de pages, pour finir sous forme de chanson (qui fait quand même plus de six minutes). Elle est souvent considérée comme un des plus grands morceaux de tous les temps.

Mr Tambourine Man (1965)

Seul morceau qui atteignit la première place des charts américains… grâce à la reprise par The Byrds, sortie avant même la version originale et souvent plus connue par le grand public. Certains interprètent les paroles comme une invitation à la drogue, ce que Bob Dylan a toujours réfuté. Robert Shelton, célèbre critique de musique, voit plutôt dans l’homme au tambourin les muses de la musique et de la poésie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK