Les applications gratuites réduisent la vie de la batterie de votre smartphone

Illustration: la populaire application Angry Birds sur un smartphone Nokia
Illustration: la populaire application Angry Birds sur un smartphone Nokia - © Archive EPA/MAURI RATILAINEN FINLAND OUT

Les applications mobiles gratuites, qui sont financées par des messages publicitaires, épuisent les batteries des smartphones beaucoup plus rapidement que les autres, selon une étude citée par la BBC.

Des chercheurs de l’université américaine de Purdue dans l’Indiana ont créé un outil permettant de mesurer l’énergie consommée par plusieurs applications sur des smartphones Android et Windows, explique la BBC. L’étude s’est intéressée notamment aux applications les plus populaires telles que Angry Birds et Facebook. Et ils ont constaté que, en utilisant une des applications, c’est la publicité qui pompait jusqu’à 75% de l’électricité consommée, notamment parce qu’elle cherche à situer l’emplacement de l’utilisateur afin de mieux cibler les annonces.

Ces chercheurs n’ont pas pu réaliser ces tests sur des IPhones, car le système d’exploitation d’Apple est protégé par de nombreuses restrictions. En conclusion, ils recommandent aux développeurs de réfléchir à deux fois lorsqu'ils intègrent la publicité de tiers dans leurs applications.

A.L. avec bbc.co.uk

L'étude de l'université de Purdue (en anglais)

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK