Le "Tindstagramming", nouvelle forme de harcèlement sur les réseaux sociaux

Un phénomène inquiétant prend de l'ampleur sur les réseaux sociaux. Baptisée "tindstagramming", la technique consiste à envoyer des messages sur Instagram à une personne qui n'a pas marqué son intérêt sur l'application de rencontre Tinder. 

Qu'est-ce que le Tindstagramming?

La pratique est assimilable à du forcing. Sur Tinder, impossible de contacter quelqu'un s'il ou elle n'a pas "liké" votre profil. Certains contournent cette limite en inondant de messages le compte Instagram de la personne.

Comment ce phénomène est-il rendu possible?

Les comptes Tinder et Instagram sont intégrés. Il suffit donc d'un clic pour accéder au compte Instagram d'un match manqué sur Tinder.

A la base, Instagram est lié à Tinder pour permettre de voir les centres d'intérêt et photos de la personne "likée".

Quels risques?

La synchronisation des comptes peut être synonyme de dérives. Instagram, qui n'a rien d'un site de rencontre, devient alors le lieu d'échanges indésirés.

Le Tindstagramming est souvent perçu comme très intrusif. Parfois, la drague se mue en harcèlement.

Quelles solutions ?

Il est possible de désynchroniser ses comptes en réglant les paramètres des applications. Dans le cas où le mal est déjà fait, reste la possibilité de bloquer l'utilisateur malveillant sur son compte Instagram.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK