Le réalisateur Milos Forman est décédé à l'âge de 86 ans

Le réalisateur américain d'origine tchèque, Milos Forman, est décédé vendredi soir des suites d'une maladie à l'âge de 86 ans. Il avait notamment réalisé les films Amadeus et Vol au-dessus d'un nid de coucou pour lesquels il avait reçu l'Oscar du meilleur réalisateur. Il était également professeur de cinéma et scénariste. Sa mort a été annoncée par les médias tchèques. 

"Il est décédé paisiblement, entouré de sa famille et de ses proches", a dit sa femme Martina citée par l'agence de presse tchèque CTK. 

Né le 18 février 1932 dans la ville de Caslav à l'est de Prague, Milos Forman a perdu ses parents dans les camps de concentration nazis. Dans les années 1960, il rejoint la Nouvelle vague de cinéastes se dressant contre le régime communiste dans l'ex-Tchécoslovaquie.

Milos Forman était arrivé aux États-Unis dans les années 70. Il avait obtenu son premier Oscar en 1976 pour Vol au-dessus d'un nid de coucou, qui avait d'ailleurs remporté trois autres prix ce soir-là.

En 1985, il avait remporté le deuxième Oscar du meilleur réalisateur pour Amadeus, un film qui raconte la rivalité entre le compositeur mythique Amadeus Mozart et Antonio Salieri. Un franc succès une fois de plus puisque il remportera 8 récompenses au total. 

Un thème parcourt toute l’œuvre de Milos Forman : le combat pour la liberté individuelle. Né en 1932 dans l’ancienne Tchécoslovaquie, il devient orphelin très tôt, après la mort de ses parents à Auschwitz. A la veille de la répression du Printemps de Prague, il émigre vers les Etats-Unis. 

Dans les années 90, le cinéaste, naturalisé Américain, va dresser le portrait de deux figures atypiques du pays de l’Oncle Sam : le film sur Larry Flint, pornographe provocateur, lui vaut l’Ours d’or au Festival de Berlin, et "Man on the moon", biographie du comique inclassable Andy Kaufmann, l’Ours d’argent du meilleur réalisateur. Ses innombrables prix n’avaient pas rendu Milos Forman inaccessible pour autant : il dispensait ses leçons de cinéma dans les festivals avec un sens de l’humour et une simplicité formidables.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK