Le président de Radio France et une journaliste mis en examen

RTBF
RTBF - © RTBF

L'affaire trouve son origine dans une plainte déposée par l'ex-judoka David Douillet, accusé par l'ex-juge d'instruction Eva Joly de posséder un compte au Liechtenstein. Les journalistes sont mis en examen pour avoir diffusé ces accusations sur France Inter.

C'est clairement un "effet collatéral" d'un litige opposant deux élus: le président de Radio France Jean-Luc Hees et la journaliste Alexandra Ackoun ont été mis en examen mercredi par la juge d'instruction Nadine Berthélémy-Dupuis du chef de "complicité de diffamation" pour avoir relayé des accusations portées par la députée européenne Eva Joly, élue d'Europe Ecologie, à l'encontre de David Douillet, ancien judoka devenu député UMP des Yvelines.

Le Syndicat national des journalistes français a clairement soutenu Alexandra Ackoun, qui a été mise en examen "pour avoir fait son travail de journaliste". Le SNJ s'inquiète de ce type de poursuites, qui visent, dit-il, à vider leurs reportages de leurs contenus et à s'auto-censurer pour éviter les problèmes.

T.N.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK