Le musée MIMA récolte 15.000 euros et reversera une partie au CHU Saint-Pierre

Le musée MIMA atteint son objectif de crowdfunding et fait preuve de solidarité
Le musée MIMA atteint son objectif de crowdfunding et fait preuve de solidarité - © Belga

Le musée MIMA, situé à Molenbeek, a atteint son objectif et a récolté 15.000 euros pour faire face à la crise du coronavirus grâce à son recours au financement participatif (crowdfunding). L’appel aux dons se poursuit désormais avec un nouvel objectif, puisque la moitié du montant récolté au-delà des 15.000 euros sera versée au CHU Saint-Pierre.

Compenser la vente de tickets

Fondé en 2016 le long du canal de Bruxelles, le musée d’art actuel tire 50% de son financement de la vente de tickets. Les mesures de confinement et la fermeture obligatoire du musée représentent donc une perte de recette considérable pour l’établissement. Afin d’anticiper les difficultés financières à venir, le musée a lancé un crowdfunding avec plusieurs formules de soutien de 15 à 250 euros. Dans toutes les options figurent des tickets d’entrée valables un an pour une exposition au choix et certaines comportent également des goodies comme le catalogue ou encore des sacs en coton ou des pulls à l’effigie du musée.

Le MIMA a lancé sa campagne de crowdfunding dès le moment où il est devenu évident que les musées seraient contraints à la fermeture jusqu’au mois d’avril minimum. Si les 15.000 euros représentent une jolie somme, elle est loin de suffire maintenant que les mesures de confinement ont été prolongées. "Cette somme nous aidera pendant trois à quatre semaines", souligne Michel De Launoit, cofondateur du MIMA. "Si la fermeture doit se poursuivre en mai et juin et que nous ne pouvons pas compter sur la venue des touristes, nous allons devoir inventer d’autres choses à mettre en place. Nous cherchons des solutions au jour le jour".

Solidarité avec le CHU Saint-Pierre

L’objectif visé par le crowdfunding est atteint mais la campagne se poursuivra jusqu’au 12 avril, et ce, avec un nouveau but. En effet, le MIMA a décidé de faire preuve de solidarité en destinant la moitié de chaque euro collecté en plus des 15.000 euros au CHU Saint-Pierre, afin de participer à l’achat d’appareils respiratoires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK