Le marché des applications mobiles devrait presque tripler d'ici à 2012

RTBF
RTBF - © RTBF

Le marché des applications pour téléphones et autres appareils portables devrait presque tripler d'ici à 2012, pour atteindre 17,5 milliards de dollars, ce qui présage que l'internet mobile "éclipsera" la navigation sur ordinateur, selon une étude publiée mercredi.

Alors qu'un peu plus de sept milliards d'applications ont été téléchargées en 2009, il devrait y avoir 50 milliards de téléchargements en 2012, selon une étude réalisée par le cabinet Chetan Sharma pour le compte de GetJar, la deuxième plus grande boutique en ligne d'applications.

"Il est facile de voir que les applications mobiles éclipseront l'internet traditionnel sur ordinateur fixe", a indiqué à l'AFP le directeur général de GetJar, Ilja Laurs.

Les applications mobiles existent depuis la fin des années 1990, mais c'est vraiment le lancement de l'"AppStore" par Apple, destinée aux téléphones iPhone et aux baladeurs iPod Touch, qui a été l'élément déclencheur de leur essor, en 2008.

Actuellement, le marché est évalué à environ 6 milliards de dollars, mais son expansion est assurée: les entrepreneurs de l'internet se précipitent pour développer une multitude de fonctionnalités permettant d'exploiter au maximum les ressources des appareils portables.

GetJar assure déjà que 17% de ses clients passent plus de temps à surfer le web sur leur appareil portable que sur leur ordinateur.

"Depuis des jeux très interactifs (...) jusqu'à des sites simples pour des informations ou la météo, il y a des 'apps' pratiquement pour tout. De la préparation d'examens aux calculateurs d'ivresse", souligne le rapport publié par GetJar.

Pas étonnant du coup qu'Apple ait annoncé récemment que l'App Store a dépassé le seuil de 3 milliards d'applications téléchargées.

Les applications payantes se vendaient en moyenne 2 dollars en 2009, mais le prix moyen devrait tomber à 1,50 dollar d'ici deux ans, selon le rapport : "Ce rapport montre que c'est la loi du plus fort qui va prévaloir parmi les applications" souligne Ilja Laurs.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK