Le magazine belge "24h01" s'arrête faute de moyens

Vous ne trouverez plus le mook 24h01 en kiosque. Mook est la contraction de magazine et de book. En l’occurrence un trimestriel dédié aux reportages longs et au journalisme d’auteur. Il ne peut continuer ses activités faute de lecteurs. 24H01 va donc s’arrêter au douzième numéro. Catherine Joie, la rédactrice en chef de 24h01 se dit fière d’avoir mené cette aventure.

" Il nous manque des lecteurs, c’est un problème qu’on avait déjà l’année dernière, on a essayé de le résoudre en adaptant 24h01. Nous avions fait une grosse opération de sauvetage l’année dernière, on avait eu un gros soutien du public, mais malheureusement les ventes n’ont pas été suffisantes cette année non plus. De ce fait, on n’a pas atteint le seuil des 2600 exemplaires vendus par trimestre. Nous sommes en dessous – à 1800. C’est un petit lectorat, mais on a fait une " communauté " assez forte de lecteurs. Arrêter de produire ce magazine qui plaisait à une tranche de la population belge ne nous fait pas plaisir, mais ce n’est pas parce que 24h01 meurt que le journalisme qu’on a défendu va disparaître. Il y a énormément de journalistes qui travaillent comme ça et qui vont continuer de publier. "

"24h01" avait annoncé être au bord du gouffre fin juillet 2017 mais était parvenu à lever près de 80.000 euros en une dizaine de jours pour relancer la machine.

Alors que l'histoire de 24h01 se termine, certains reportages qui ne pourront pas sortir dans 24h01 seront publiés cet été dans le journal Le Soir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK