Le livre du photographe Philippe Carly consacré au Plan K verra le jour grâce au crowdfunding

Le livre du photographe Philippe Carly consacré au mythique Plan K verra le jour grâce au crowdfunding
Le livre du photographe Philippe Carly consacré au mythique Plan K verra le jour grâce au crowdfunding - © Ph. Carly

Le Plan K rue de Manchester à Molenbeek : dans les années 80 c'est le lieu où voir des concerts rock, punk, new wave et des performances d'avant-garde à Bruxelles.

Le lieu, une ancienne raffinerie de sucre sise à deux pas du canal dans ce quartier au passé industriel, avait été investi en 1979 par une troupe de danse, le "Plan K" qui finalement donné son nom l'endroit. Mais ses portes se sont vite ouvertes à la musique et à d'autres disciplines que la danse.

Un photographe, Philippe Carly, a pu immortaliser le momentum : il a assisté aux deux concerts du mythique groupe Joy Division, dont son premier du hors d'Angleterre, des concerts qu'il qualifie d'"inoubliables". Il a aussi vu et photographié Echo and the Bunnymen, Birthday Party, Human League, Cabaret Voltaire, Bauhaus, Psychedelic Furs, A Certain Ratio, Front 242, Eyeless in Gaza, Section 25, Young Marble Giants…

Une bonne trentaine d'années plus tard, ce photographe a décidé de publier ses photos, d'en faire un bel objet. Pour cela, il a fait appel à une plateforme de crowdfunding, de financement participatif, et c'est fait, le seuil fixer pour éditer ce beau livre a été atteint.

"Inutile de dire que je suis content, depuis 12 ans que je bosse là dessus, jubile Philippe Carly. C'est un aboutissement. Cela fait 40 jours que je suis les hauts et les bas de la campagne. On m'avait prévenu que ce serait en 'U' : beaucoup au début et beaucoup à la fin. C'est la délivrance. Je suis doublement content : pour moi et pour les gens qui ont souscrit, avec énormément d'enthousiasme".

Une scène qui a marqué son époque

Les photos sont complétées par des reproductions d'affiches originales ainsi que par des témoignages de musiciens, artistes, collaborateurs et journalistes ayant fréquenté les lieux comme Philippe Genion, Etienne Vernaeve, Peter Hook de Joy Division et New Order, Sébastien Ministru, Jean-François Octave ou encore Marc Oschinsky.

L'ouvrage est aussi un hommage à celle qui a joué un rôle majeur dans ce qui a fait que le Plan K est devenu une référence incontournable pour l'histoire du rock dans la capitale belge en portant la réputation de Bruxelles comme scène musicale bien au-delà des frontières de la Belgique : Annik Honoré, programmatrice du lieu et disparue il y a un an et demi.

"Personne n'est immortel. Il fallait arrêter de tergiverser et y aller", conclut Philippe Carly pour qui ce livre est "un mélange de deux périodes: des photos d'il y a 40 ans éditées grâce au financement participatif et aux réseaux sociaux beaucoup plus 21ème siècle".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK