Le légendaire Nokia 3310 bientôt de retour? C'est "retrouver un passé idéalisé"

Le légendaire Nokia 3310 bientôt de retour? C'est "retrouver un passé idéalisé"
2 images
Le légendaire Nokia 3310 bientôt de retour? C'est "retrouver un passé idéalisé" - © Tous droits réservés

Avec 126 millions d'exemplaires écoulés depuis les années 2000, le Nokia 3310 est l'un des téléphones les plus vendus de tous les temps. Un design culte, une autonomie de plusieurs jours, une réputation de solidité à toute épreuve et (surtout!) son célèbre jeu snake. Pas de doute: le 3310 est un objet légendaire pour toute une génération.

Bonne nouvelle pour les plus nostalgiques, ce mythique téléphone devrait bientôt refaire son apparition sur le marché. Selon le site bien informé "Venture Beat" Nokia devrait en effet présenter une version améliorée de ce téléphone lors du prochain Mobile World Congress (MCW) de Barcelone qui a lieu du 27 février au 2 mars.  

Pour nos chroniqueurs des Décodeurs, Frédéric Brébant et Gilles Quoistiaux, rien de surprenant à ce grand retour. Il illustre bien une envie actuelle de "retour aux belles années".

A ce sujet, petite piqûre de rappel sonore avec cette sonnerie: 

Frédéric Brébant explique: "Il y a dans le milieu du marketing ce qu'on appelle la 'néostalgie' pour souligner l'aspect nostalgique et l'aspect technologique. Ce marketing de la nostalgie utilise un vieux produit qui a fait ses preuves et l'adapte dans une version technologiquement améliorée. On voit ça avec le retour du polaroid que l'on avait trop vite enterré , avec le retour des vinyles et plus récemment avec celui de la console Nintendo NES pour Noël, qui a fait un carton." En résumé, "c'est retrouver un passé idéalisé."

Retrouver un téléphone qui sert à téléphoner et envoyer des sms

Au delà de cet aspect,  il y a également une envie de détoxication digitale présente dans la nouvelle génération. "Avec les smartphones on est connectés tout le temps et partout," explique Frédéric Brébant. L'engouement suite à cette annonce de retour du 3310 est "assez révélateur d'une envie de faire un pas en arrière afin de retrouver un téléphone qui sert à téléphoner et envoyer des sms, sans avoir accès aux mails." Bref, être joignable mais pas trop. 

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que 47% des gens qui ont un téléphone l'utilisent en réalité uniquement pour... téléphoner et envoyer des sms. 

Surfer sur la vague de la "néostalgie"

De son côté, Gilles Quoistiaux souligne l'énorme succès commercial du 3310 qui, dit-il, doit être mis en perspective avec les téléphones actuels: "Le 3310, c'est 260 millions d'exemplaires écoulés depuis les années 2000. En comparaison, l'iPhone 5, c'est 70 millions." 

Gilles Quoistiaux et Frédéric Brébant prédisent à ce "nouveau 3310" un succès très probable. Si Nokia a fameusement loupé le virage vers les smartphones, il ne compte pas manquer de surfer sur la vague de la "néostalgie".

En résumé: "Il y a 10 ans, si j'avais un 3310 j'étais le dernier des ringards. Aujourd'hui, je serai à l'avant-garde!"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK