Le lectorat de la presse quotidienne francophone s'effondre

Le lectorat de la presse quotidienne francophone s'effondre
Le lectorat de la presse quotidienne francophone s'effondre - © Tous droits réservés

La presse quotidienne francophone, que ce soit en version papier ou digitale, a perdu plusieurs dizaines de milliers de lecteurs en un an, ressort-il mardi des chiffres du Centre d'Information sur les Médias (CIM). Le Soir, La Dernière Heure et La Libre s'effondrent. Seuls Sudpresse et L'Avenir ont vu leur lectorat progresser au cours des douze derniers mois.

La presse quotidienne francophone payante rassemble 1,547 million de lecteurs, selon le CIM.

Le classement est toujours dominé par Sudpresse, avec 547 600 lecteurs quotidiens, en hausse de 11 700 unités, devant L'Avenir (455 600, +3000).

Tous les autres titres reculent. Le Soir perd 80 800 lecteurs à 370 300, La Dernière Heure en perd 45 400 à 353 900, La Libre en perd 26 200 à 163 200 et L'Echo en perd 7500 à 45 800.

Même le quotidien gratuit Metro chute lourdement à 465 200 (-38 100).

Côté flamand, le recul est moins marqué, avec une baisse de 11 300 lecteurs pour les quotidiens payants, à 2,897 millions. De Tijd (+14 200 à 119 800) et De Standaard (+8100 à 367 700) sont les grand gagnants de cette vague, tandis que les plus fortes baisses concernent Gazet van Antwerpen (-15 000 à 366 000) et Het Belang van Limburg (-8000 à 379 200).


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK