Le journaliste français Stephan Villeneuve (Envoyé spécial), blessé à Mossoul, est décédé

Le journaliste français Stephan Villeneuve, blessé lundi par l'explosion d'une mine, à Mossoul en Irak, a succombé à ses blessures, a annoncé mardi matin à Paris France Télévisions. C'est en effet pour l'une des chaînes du groupe de média public, plus précisément pour l'émission "Envoyé Spécial", que le journaliste effectuait un reportage à Mossoul, en compagnie de Véronique Robert, blessée, et d'un "fixeur" kurde, Bakhtiyar Haddad, qui est décédé dans l'explosion.

Un troisième journaliste français, Samuel Forey, avait été blessé dans l'explosion. Notamment reporter pour le Figaro, il avait été pris en charge, comme ses confrères, dans les hôpitaux militaires américains situés à proximité de Mossoul avant d'être évacués vers Bagdad, écrivait le Figaro lundi soir. "La direction et les équipes de France Télévisions s'associent à la douleur de sa compagne Sophie, de ses quatre enfants, de sa famille et de tous ses proches. Elles leur présentent leurs plus sincères condoléances", indique le communiqué de la direction de l'information de France Télévisions envoyé dans la nuit à l'AFP.

Hommages sur Twitter

Véronique Robert et Stéphane Villeneuve, qui travaillent pour #5bis Productions, préparaient un reportage sur la bataille de Mossoul. Le groupe de journalistes accompagnait les forces spéciales irakiennes dans la bataille pour reconquérir la deuxième ville d'Irak, aux mains du groupe Etat islamique (EI), où quelque 100 000 civils sont "retenus comme boucliers humains" par les djihadistes, selon l'ONU.

Les hommages se multiplient sur Twitter de la part de ceux qui ont connu Bakhtiyar Addad et Stéphane Villeneuve.

"Je vais bien. Je suis immensément triste pour Bakhtiyar et mes collègues. S'il vous plait ne me contactez pas les prochains jours", tweete Samuel Forey, journaliste présent et blessé suite à l'explosion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir