Le générique de "Friends", "September" d'Earth Wind and Fire, Karate Kid: la parolière Allee Willis est décédée

Allee Willis, en juin 2018.
Allee Willis, en juin 2018. - © Noam Galai - AFP

Le générique de la série "Friends", c’est elle. "September" d’Earth, Wind and Fire, c’est elle. "You’re the best", tiré de la bande originale du Karate Kid de 1984, c’est encore elle. L’Américaine Allee Willis, l’une des parolières les plus prolifiques de la musique est décédée ce mardi à l’âge de 72 ans des suites d’une crise cardiaque.

Allee Willis est née à Detroit, la ville de l’automobile et de la Motown, le célèbre label qui a révélé Diana Ross, Stevie Wonder et Michael Jackson. En 1969, Allee Willis déménage à New York et décide de se lancer dans la musique après des études de journalisme.

Elle va devenir une parolière qui compte. Ses premiers succès remontent à la fin des années 70 et au début des années 80 lorsqu’elle écrit pour le groupe Earth, Wind and Fire. C’est la plume d’Allee Willis qui se cache derrière "September", "Boogie wonderland", "In the stone"…

"September", ce hit qui remonte déjà à 1978, a marqué la carrière d’Allee Willis. "Quand je disais aux gens que c’était moi qui avait écrit cette chanson, il me disait : Oh mon Dieu ! Et ils me racontaient comment cette chanson les rendait heureux à chaque fois qu’ils l’écoutaient". Dans The Guardian, on apprend que le refrain qui démarre par "Ba-dee-ya, say do you remember" a fait l’objet d’un débat avec le chanteur du groupe, Maurice White. "Je lui ai dit : mais qu’est-ce que ça veut dire "ba-dee-ya"? Il m’a dit : On s’en fout de ce que ça veut dire ! J’ai appris ma plus grande leçon de parolière grâce à lui : ne jamais laisser les paroles écraser le groove." En tout cas, "je n’ai jamais entendu de chanson aussi heureuse que September", dit encore l’auteure du hit.

Le répertoire d’Allee Willis ne s’arrête pas là, loin de là. En 1984, elle écrit "You’re the best" de Joe Esposito, pour la bande originale du film Karate Kid, la version de 1984 avec l’acteur Ralph Macchio.

En 1994, Allee Willis participe à l’écriture de la chanson des Rembrants, "I’ll be there for you", qui deviendra le générique de la série "Friends". Un générique culte. Nommé aux Emmy awards 1995, le titre n’obtiendra aucune récompense, le jury préférant le générique de "Star trek". "Je défie quiconque de se souvenir de ce générique", ironisait Allee Willis dans une récente interview.

Allee Willis participe également à la bande originale du film "Le flic de Beverly Hills", primé lors des Grammy awards 1986. C’est elle qui écrit le titre "Neutron dance" des Pointers Sisters sorti trois ans plus tôt. La BO compte aussi "Stir it up" de Patti Labelle, la chanson la plus connue du film.

Allee Willis a écrit plus de 1000 chansons et celles-ci ont été écoulées à plus de 60 millions d’exemplaires. "Je ne sais jouer d'aucun instrument, je ne sais pas lire les partitions", raconte de manière amusante ce personnage excentrique du show-business. "Mais je donne le meilleur de moi quand je ne sais pas ce que je dois faire."

On doit également à Allee Willis la comédie musicale "The Color Purple".

C'est la productrice Prudence Fenton qui a annoncé le décès d'Allee Willis via le réseau Instagram. "Repose (en paix) dans le Boogie Wonderland", a écrit Prudence Fenton en référence au tube des Earth, Wind and Fire.

Voir cette publication sur Instagram

Rest In Boogie Wonderland Nov 10,1947-December 24, 2019

Une publication partagée par Prudence Fenton (@prufencef) le

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK