Le dessinateur Loup est décédé à l'âge de 79 ans

Un puzzle de Loup
Un puzzle de Loup - © © 400 coups.ch

Tout le monde a au moins une fois croisé un dessin de Jean-Jacques Loup, ne fut-ce qu’en se baladant dans un magasin de jouets et en jetant un coup d’œil au rayon des puzzles. A l’instar d’un autre humoriste graphique, Mordillo, il en a réalisé des dizaines, adorant y multiplier les clins d’œil humoristiques, adorant aussi y faire se mélanger des centaines de personnages.

Mais Loup, ce fut aussi de la bande dessinée, de cette BD qui, dans les années 70 et 80, s’est révélée adulte, travaillant dans des magazines comme Fluide Glacial, Charlie Mensuel ou l’éphémère Mormoil.

Toujours souriant, parfois iconoclaste, Loup appartenait à cette race de dessinateurs à l’humour communicatif et de qualité, comme l’était, dans un genre réaliste, Serre…

Pour le retrouver, pour redécouvrir son talent, pourquoi ne pas se replonger dans sa "Bible", éditée chez Dargaud, ou dans sa "Vie des maîtres", éditée chez Glénat…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK