Le DAB+ en Belgique: des émetteurs mais pas beaucoup de récepteurs...

Le Dab+ en Belgique: des émetteurs mais pas beaucoup de récepteurs...
Le Dab+ en Belgique: des émetteurs mais pas beaucoup de récepteurs... - © Tous droits réservés

La radio 100% numérique c'est désormais une réalité pour les habitants de Bodo en Norvège. Depuis ce mercredi, ils sont les premiers au monde à ne plus recevoir leurs radios publiques en FM.

C'est une révolution dans le monde la radio et notre directeur de la radio, Francis Goffin, était présent à Bodo pour y assister. Le tout au numérique en radio, ce n'est pas encore pour demain en Belgique. Mais d'ici 2018, les radios publiques et privées devraient être accessibles autant sur FM que sur DAB+. Le spectre de la FM étant complètement saturé aujourd'hui en Belgique, le DAB+ va permettre, selon Francis Goffin, une couverture de bien meilleure qualité car les chaînes seront distribuées dans plus d'espace.

Les chaînes généralistes ont fait leur temps

Le DAB+ en Belgique c'est aussi une distribution gratuite et instantanée de tout un bouquet de radios bien plus large que l'offre actuelle de la FM. Actuellement, nous réceptionnons une quinzaine de radios en moyenne selon les régions. Le DAB+ permettra à l'avenir de doubler l'offre en proposant non seulement les chaînes existantes tant publiques que privées, que de nouvelles chaînes thématiques destinées à un public ciblé. Francis Goffin l'affirme: "Le public fait un choix de plus en plus sélectif. Les chaînes généralistes ont fait leur temps. Voilà pourquoi, l'offre sera désormais plus fragmentée".

Parmi, les nouvelles chaînes thématiques, la RTBF envisage notamment une chaîne hip hop destinée aux 15-25 ans ainsi qu'une chaîne senior 60 ans et plus.

Si la Belgique est techniquement mûre au niveau de ses émetteurs pour le passage au DAB+, il n'en va pas de même pour ses récepteurs . Hormis les connaisseurs, rares sont les auditeurs à disposer d'un récepteur radio DAB+ en Belgique. Leur prix de base en magasin est de 30 euros mais il peut monter jusqu'à 200 euros selon les options.

Des automobiles très peu connectées DAB+

En ce qui concerne les autoradios, de plus en plus de marques proposent un équipement DAB+ en option d'équipement. Encore faut-il décider de s'acheter une nouvelle voiture. En Belgique, le renouvellement du parc automobile est de huit à dix ans. Cette année, le salon de l'automobile à Bruxelles aura son stand dab+ pour permettre aux automobilistes de tester les avantages de cette technologie.

Francis Goffin en est persuadé, le futur de la radio est hybride avec une combinaison de radios DAB+ et de web radios. L'avantage du DAB+, comme la FM aujourd'hui, est qu'il sera disponible gratuitement partout. Les web radios n'ont pas cette gratuité (nous payons l'accès à la 4G dans notre forfait) et surtout, nous pouvons avoir des problèmes de qualité de réception. Le DAB+ succède à la FM mais sera en même temps accessible via les smartphones et connecté à internet.

Intégrer un récepteur DAB+ dans les smartphones

Aujourd'hui, les jeunes n'achètent plus de radios mais uniquement des smartphones. L'idée, à l'avenir, serait d'intégrer un récepteur DAB+ dans les Smartphones de manière à rendre les radios accessibles en Belgique sans payer du débit internet.

Lorsque l'auditeur aura compris qu'il a un choix bien plus important que sur la FM et une réception plus stable et plus robuste que ce qu'il peut avoir sur internet, Francis Goffin en est convaincu, il fera le choix du DAB+.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK