Le court métrage belge "Mont Blanc" en compétition au festival de Cannes

En 2010, Gilles Coulier avait déjà été invité à Cannes pour son court métrage "Islande"
En 2010, Gilles Coulier avait déjà été invité à Cannes pour son court métrage "Islande" - © BELGA/ VLAAMS AUDIOVISUEEL FONDS (VAF) / FLANDERS IMAGE

Le court métrage belge "Mont Blanc" de Gilles Coulier figure parmi les neuf films en lice pour la Palme d'or 2013 du court métrage, dans le cadre de la compétition officielle du 66e Festival de Cannes, qui aura lieu du 15 au 26 mai, ont annoncé mardi les organisateurs et le fonds audiovisuel flamand (VAF). On y retrouve également, pour la première fois, une œuvre palestinienne.

C'est la deuxième fois que Gilles Coulier est invité à Cannes. Son court métrage "Islande" avait été sélectionné en 2010 pour la "Cinéfondation", la compétition des étudiants du festival.

Le film "Mont Blanc", de la maison de production gantoise Menuet, raconte l'histoire d'un père octogénaire en phase terminale et de son fils partis pour un dernier voyage dans les montagnes. La relation troublante entre les deux hommes va rapidement être révélée. Les deux rôles principaux sont interprétés par Jean-Pierre Lauwers et Wim Willaert.

La réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, Palme d'or en 1993 pour "La Leçon de piano" et Palme d'or du court métrage en 1986 pour "Peel", présidera le jury des courts métrages et de la Cinéfondation.

Le comité de sélection pour la Palme d'or du court métrage a reçu 3500 œuvres, représentant 132 pays de production différents.

Outre "Mont Blanc", les oeuvres sélectionnées pour la Palme d'or du court métrage sont: "Condom Lead" (Palestine/Jordanie) de Mohammed et Ahmad Abou Nasser, "Bishtar Az Do Saat" (Iran) de Ali Asgari, "Olena" (Pologne) de Elzbieta Benkowska, "Hvalfjordur" (Islande/Danemark) de Gudmundur Arnar Gudmundsson, "Safe" (Corée du Sud) de Moon Byounggon, "Inseki to Impotence" (Japon) de Saski Omoi, "37°4 S" (France) de Adriano Valerio et "Ophelia" (France) de Annarita Zambrano.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK