Le compte Twitter belge pour contourner les sanctions de la loi française "Sécurité globale"

Le projet "Sécurité globale" portée par le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, suscite des manifestations et une indignation notamment des journalistes. La raison réside dans plusieurs articles de cette loi qui interdira la diffusion "du visage ou tout autre élément d’identification d’un policier ou d’un gendarme en intervention lorsque celle-ci a pour but de porter atteinte à son intégrité physique ou psychique".

Une véritable crainte est en train de naître dans l’Hexagone où l’on dénonce de plus en plus de violences policières.


►►► A lire aussi : Manifestations : incidents avec la police, en parler ou pas ?


La sanction pourra être d’un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende. Même si cette règle n’interdit pas de transmettre les images aux autorités, l’information des citoyens ne serait plus complète selon les avis de nombreux journalistes. C’est pour contourner ce futur manque d'images qu’un compte Twitter belge a décidé de prendre le relais.

L’objectif est de relayer via ce compte les images montrant des policiers ou gendarmes français en action afin de contourner la loi et protéger les journalistes français des amendes. Le compte relaye pour l’instant les vidéos et contenus venant d’autres comptes Twitter.

2 images
© Capture d'écran Twitter

"Filmez la police, nous diffuserons" signale que ses messages privés restent ouverts afin de diffuser tout en protégeant l’anonymat.

Après la mobilisation de samedi passé, qui a rassemblé 22.000 personnes dans une vingtaine de manifestations en France, les opposants à la loi, reçus lundi soir par le ministre de l’Intérieur, appellent "à participer massivement" aux nouvelles marches de protestation qui seront organisées samedi prochain.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK