Le changement climatique a disparu du nouveau site de la Maison Blanche

Le nouveau site de la Maison Blanche fait disparaître le réchauffement climatique
4 images
Le nouveau site de la Maison Blanche fait disparaître le réchauffement climatique - © Tous droits réservés

La transition entre la présidence de Barack Obama et celle de Donald Trump s’est faite de manière paisible et sans anicroche particulière.

Mais le passage de témoin entre l’ancien président et le nouveau s’est également traduit par des changements sur la Toile. Par exemple, le compte Twitter du président des Etats-Unis (@POTUS, pour President Of The United States) a pris les couleurs du nouveau locataire de la Maison Blanche aussitôt ce dernier intronisé.

Il en a été de même pour le site officiel de la Maison Blanche. Celui-ci a été instantanément modifié au moment même où Donald Trump prêtait serment au Capitole.

Lors de cette transition en ligne, un élément en particulier a attiré l’attention des internautes. Cet élément c’est la suppression pure et simple d'une rubrique du site consacrée au changement climatique (on aurait pu citer aussi l'enseignement, les soins de santéles droits civiques, rubriques également dorénavant disparues du site).

Cette page décrivait le problème du changement climatique comme un défi majeur des générations présentes et à venir tout en faisant l’éloge de la politique d’Obama en matière de lutte contre le phénomène.

Elle est archivée ici:

Par contre, à l’adresse où la page se trouvait, ne reste dorénavant qu’une impasse virtuelle, puisque l’url vous renvoie désormais vers un message d’erreur: "page non trouvée".

Moins de régulations, plus de forages et plus d’exploitation des énergies fossiles

En lieu et place de celle-ci, à la rubrique politique énergétique du nouveau site (page intitulée "L’Amérique d’abord : plan énergétique"), on trouve un texte assez succinct qui indique les intentions de la nouvelle administration en matière de politique énergétique.

Celles-ci sont claires : moins de régulations, plus de forages et plus d’exploitation des énergies fossiles. "Pendant trop longtemps, nous avons été retenus par le fardeau des régulations qui frappent notre industrie énergétique. Le Président Trump s’engage à en finir avec les politiques nuisibles et inutiles comme le Climate Action Plan (règlementation qui intègre justement la lutte contre le réchauffement climatique, ndlr) ", peut-on y lire.

"L’administration Trump va embrasser la révolution du pétrole et du gaz de schiste pour ramener des emplois et de la prospérité à des millions d’Américains". Des projets qui font la part belle aux énergies non-renouvelables et polluantes, ce qui cadre avec les prises de position du candidat Trump durant sa campagne. Mais qui mettraient à mal les engagements internationaux des Etats-Unis en matière environnementale s’ils venaient à être concrétisés. Cependant, le site n’évoque pas, à ce stade, de retrait du protocole des accords de Paris sur le climat. Accords selon lesquels les Etats-Unis s’engagent à fournir des efforts pour lutter contre le réchauffement.

La question du climat a cependant complètement disparu de la nouvelle version du site. Pour être encore plus clair, le texte ajoute "Le Président Trump va rediriger l’EPA (Agence de Protection de l’Environnement, ndlr) vers sa mission essentielle : protéger notre air et notre eau". Protéger l’eau et l’air et non pas s’atteler à lutter contre les causes anthropiques du réchauffement par exemple.

AVANT

APRÈS

Il n'est plus fait mention une seule fois de l'enjeu climatique sur tout le site, sauf lors de la dénonciation du caractère "inutile" et "nuisible" du Climate Action Plan.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK