La N-VA surreprésentée à la VRT lors de la campagne d'octobre 2012

La N-VA a été surreprésentée à la VRT en octobre 2012
La N-VA a été surreprésentée à la VRT en octobre 2012 - © Archive Belga/JONAS ROOSENS

La N-VA a été surreprésentée à la VRT durant la dernière campagne électorale, celle des communales en octobre 2012. C'est le constat dressé dans une étude universitaire. Résultat : Bart De Wever a été le candidat le plus souvent interrogé, bien au-delà de son poids électoral.

N'en fait-on pas trop autour de la N-VA ou de Bart de Wever ? Les médias créent-ils ou consolident-ils, entretiennent-ils le "phénomène" ? Ces questions sont souvent posées dans les rédactions. Et au nord du pays, ils pourront encore se les reposer et notamment à la VRT. Selon une étude commandée par la ministre flamande des Médias Ingrid Lieten à une plateforme d'experts média des universités de Gand, Anvers, Louvain et la VUB, la N-VA a été surreprésentée à l'antenne durant les 6 semaines de campagne avant les élections communales d'octobre, surreprésentée par rapport à son poids électoral... lors des élections précédentes.

Les journaux télévisés, les talkshows, et autres émissions conviant le monde politique ont été analysés. Résultat : le président des nationalistes flamands Bart De Wever, devenu depuis bourgmestre d'Anvers, était omniprésent : 47 minutes d'antenne à lui seul, 19 apparitions, concernant Anvers ou la Flandre en général.

Numéro1 devant Filip Dewinter, leader anversois de l'extrême-droite du Vlaams Belang, 45 minutes, 13 passages. Ce que la VRT justifie par le fait que c'est eux avant tout que leur parti envoyait dans les débats, là où les autres partis multipliaient les interlocuteurs. Numéro 3 : le bourgmestre sortant d'Anvers,  le sp.a Patrick Janssens, preuve que les élections au nord se sont fortement focalisées sur la métropole. Par partis, CD&V, sp.a et Open Vld ont occupé chacun 20% du temps imparti, contre 17% pour la N-VA, au centre de toutes les discussions. Ainsi les autres partis ont eux-mêmes en direct débattu de la N-VA et uniquement d'elle 32% du temps.

Fabien Van Eeckhaut

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK