La Commission européenne inquiète de l'arrêt d'une radio indépendante hongroise

Le retrait de licence de la première radio indépendante de Hongrie, Klubradio, "exacerbe les inquiétudes" déjà exprimées au niveau européen quant à l'indépendance des médias dans ce pays, a indiqué mercredi midi un porte-parole de la Commission européenne.

"Nous sommes en contact avec les autorités hongroises pour nous assurer que la radio puisse continuer à fonctionner, légalement", a ajouté Christian Wigand. "Nous regardons si toutes les règles UE ont été respectées", indique-t-il, sans préciser quelles actions l'exécutif européen envisage.

La Hongrie est régulièrement pointée du doigt au niveau européen, pour la remise en cause par le pouvoir de l'indépendance de la Justice, de l'indépendance des médias et pour des atteintes aux libertés fondamentales.

Le "rapport 2020 sur l'état de droit" de la Commission européenne a encore souligné récemment que "l'indépendance et l'efficacité du Conseil des médias sont menacées" en Hongrie. C'est justement ce Conseil des médias, qui serait en réalité piloté par le parti au pouvoir (le Fidesz de Viktor Orban), qui a refusé de prolonger la licence d'exploitation de Klubradio, qui expire le 14 février. La radio aurait introduit des documents en retard. Elle a été déboutée en appel.

Hongrie: démission massive de journalistes (JT 25/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK