La chapelle Saint-George, lieu symbolique de la famille royale

La chapelle Saint-George, lieu symbolique de la famille royale
La chapelle Saint-George, lieu symbolique de la famille royale - © DANNY LAWSON - AFP

Lieu emblématique des célébrations royales et chargé d'histoire, la chapelle gothique de Saint-George, au château de Windsor, accueille samedi le mariage du Prince Harry et de Meghan Markle.

Construite au XVe siècle, elle a de tout temps servi à de nombreuses cérémonies pour les membres de la famille royale, baptêmes, mariages et funérailles.

En 1348, inspiré par les chevaliers de la table ronde du roi Arthur, Edouard III avait fondé l'ordre de la Jarretière, le plus prestigieux de la chevalerie et la chapelle de Windsor devint alors son église, consacrée à Saint George, le saint patron anglais.

La chapelle fut ensuite complètement reconstruite dans son style actuel entre 1475 et 1528. Elle abrite l'épée d'Edouard III, longue de 2,03 mètres, dans l'une de ses ailes.

>>> Cliquez ici pour voir ou revoir les moments forts du mariage de Meghan et Harry

Les chevaliers de l'ordre continuent à ce jour à y défiler une fois par an en grande procession, vêtus de lourdes capes de velours bleu et de couvre chefs en velours noir ornés de plumes d'autruche. Le prince William, témoin de son frère Harry, est le millième chevalier.

La chapelle a aussi abrité une quinzaine de mariages, tradition inaugurée par celui d'Edouard VII avec la princesse Alexandra de Danemark, en 1863, et suivie par ceux des nombreux enfants de la reine Victoria.

Avant de s'y marier, Harry y avait été baptisé en 1984 et William y avait reçu sa confirmation, en 1997.

Leur père, le prince Charles, avait choisi la chapelle pour une simple bénédiction, en présence de la reine, après son mariage civil avec Camilla, en 2005, les deux époux étant divorcés.

Un autre mariage s'y déroulera cette année : celui de la cousine du prince Harry, la princesse Eugenie de York avec Jack Brooksbank, en octobre.

La dernière fois, en 2008

La précédente cérémonie nuptiale remontait à dix ans : elle avait uni le petit-fils le plus âgé de la reine, Peter Phillips, avec une consultante en gestion canadienne, Autumn Kelly. Les jeunes époux avaient vendu les photos de leur mariage à un magazine, au grand mécontentement de la reine.

L'édifice, qui peut abriter 800 personnes, a également accueilli les funérailles de la reine-mère Elizabeth en 2002. Elle y est enterrée aux côtés de son époux le roi George VI.

De nombreux autres souverains reposent sous sa voûte, comme Henri VIII, Edouard VI, Charles 1er d'Angleterre, George IV et George V.

La chapelle fait également office de lieu de culte lorsque la reine séjourne au château de Windsor, l'une de ses trois résidences officielles, et sert, entre autres, pour la traditionnelle messe de Pâques, à laquelle la famille royale assiste chaque année

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK