La 4ème cérémonie des "Magritte du cinéma" a débuté samedi soir

Bouli Lanners arrive à la 4ème cérémonie des Magritte, et adresse un petit clin d’œil au peintre surréaliste
5 images
Bouli Lanners arrive à la 4ème cérémonie des Magritte, et adresse un petit clin d’œil au peintre surréaliste - © THIERRY ROGE

Alors que les Américains ont les Oscars depuis 1929 et les Français les César depuis 1976, les Belges ont entamé leur 4ème cérémonie des Magritte ce samedi soir vers 20h00, au Gold Hall du Square (Mont des Arts) à Bruxelles. Un événement qui prend, chaque année, un plus plus d'ampleur, et pour lequel les organisateurs ont promis, cette fois, "diversité et renouvellement".

De nombreuses personnalités de l'industrie cinématographique sont présentes: Jaco Van Dormael, Emir Kusturica, Pauline Etienne, Déborah François, Vincent Lannoo, Bouli Lanners, Fabrice Du Welz, Patrick Ridremont, Gérard Corbiau, Virginie Effira, Lubna Azabal, Charlie Dupont, Christelle Cornil ou encore Audrey Fleurot ont notamment foulé le tapis bleu posé sur les marches du Square.

Les personnalités politiques sont également nombreuses à avoir fait le déplacement. Le Premier ministre, Elio Di Rupo, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, la vice-Première ministre et ministre de la Santé, Laurette Onkelinx ou encore la ministre de la Culture et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan, étaient notamment présents.

Le prince Laurent représentait, quant à lui, la famille royale.

Pas moins de 67 productions (sorties en salle en Belgique entre le 16 octobre 2012 et le 16 octobre 2013) concourent pour remporter les vingt récompenses qui seront décernées durant la cérémonie, présidée par l'actrice Emilie Dequenne.

Cinq longs métrages sont en course pour le Magritte du "meilleur film": "Au nom du fils" (Vincent Lannoo), "Ernest et Célestine" (Stéphane Aubier, Vincent Patar et Benjamin Renner), "Kinshasa Kids" (Marc-Henri Wajnberg), "Le monde nous appartient" (Stephan Streker) et "Tango libre" (Frédéric Fonteyne).

Du côté des nommés pour les titres de meilleurs acteurs et actrices, on retrouve François Damiens, Jan Hammenecker, Sam Louwyck et Benoît Poelvoorde ainsi que Lubna Azabal, Pauline Etienne, Déborah François et Astrid Whettnall.

20 prix décernés

Mettre en avant le cinéma belge et développer un sentiment de fierté culturelle chez les Belges francophones, c'est l'un des principaux objectifs de cette fête du cinéma.

Au cours de cette soirée, vingt prix seront décernés dont le Magritte du 1er film qui ne sera donc plus remis lors du festival de Cannes comme cela a été le cas l'an dernier.

La formule a été complètement revue, laissant, pour la première fois, la possibilité au public de voter pour ses trois premiers longs métrages préférés. Au final, trois lauréats ont été retenus : "BXL/USA" de Gaetan Bevernaege, "Une chanson pour ma mère" de Joël Franka et "Le sac de Farine" de Kadija Leclère.

Au total, ce sont pas moins de 68 productions (sorties en salle en Belgique entre le 16 octobre 2012 et le 16 octobre 2013), dont 17 films majoritairement belges et 23 coproductions minoritaires, qui concourent pour remporter les vingt récompenses.

Les favoris

"Tango Libre" de Frédéric Fonteyne et "Au nom du fils" de Vincent Lannoo partent favoris avec respectivement 9 et 7 nominations dont celles pour le Magritte du Meilleur film et de la Meilleure réalisation.

Autre grand favori : "Ernest et Célestine". Le film d'animation, nominé aux Oscars et derrière lequel on retrouve Stéphane Aubier et Vincent Patar ("Pic Pic et André", "Panique au village"), est également en lice pour le Magritte du Meilleur film et de la Meilleure réalisation, mais aussi pour le Magritte du Meilleur son.

Quelques personnalités à l'honneur

Cette année est marquée aussi par la présence annoncée d'Emir Kusturica à qui sera remis le Magritte d'honneur pour l'ensemble de son œuvre. Le réalisateur, acteur et scénariste d'origine serbe a, comme les frères Dardenne, déjà remporté deux fois la Palme d'Or à Cannes.

Un an après avoir reçu son premier Magritte (Meilleure actrice), Emilie Dequenne est, elle aussi, à l'honneur puisqu'elle a accepté d'endosser le rôle de présidente d'honneur de cette 4ème cérémonie, succédant ainsi à Yolande Moreau.

Enfin, pour la deuxième année consécutive, la cérémonie est présentée par le comédien et acteur bruxellois, Fabrizio Rongione.

C. Biourge

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK