L'Ombre Douce d'Hoai Huong Nguyen remporte le Prix Première 2013

L'Ombre Douce d'Hoai Huong Nguyen remporte le Prix Première 2013
2 images
L'Ombre Douce d'Hoai Huong Nguyen remporte le Prix Première 2013 - © Tous droits réservés

Dans le cadre du salon de la Foire Du Livre de Bruxelles organisée à Tour & Taxis, le Prix Première revient à la lauréate Hoai Huong Nguyen pour son premier roman "L'Ombre Douce". Une histoire d'amour délicate sur fond de guerre en Indochine.

Pour sa septième édition, le Prix Première a décidé de récompenser une jeune auteure : la française Hoai Huong Nguyen.

Hoai Huong Nguyen se distingue des dix-neuf autres candidats. 

L'écrivaine vient de publier son premier roman aux éditions Viviane Hamy et semble déjà susciter l’intérêt.

La présidente du jury, Corinne Boulangier, le nouvelle directrice de la Première, qualifie son roman "d'une invitation à la curiosité", "d'une oeuvre aussi bien valable sur le plan littéraire que sur celui de l'émotion".  

L'auteure remporte 5000 euros.

Docteur en lettres modernes, la jeune lauréate du Prix Premier se dit "infiniment ravie". Elle considère ce prix comme "un encouragement pour continuer son travail".

L'auteure, née en France, reste emprunte de l'histoire de ses parents arrivés du Vietnam en France dans les années soixante-dix.

Hoai Huong Nguyen est la personnification de son prénom qui signifie en vietnamien "Se souvenir du pays", en référence au déracinement forcé de sa famille.

C'est au travers d'un devoir de mémoire qu'elle exprime dans ce roman sa vision de la relation entre la France et le Vietnam. Hoai Huong Nguyen parle "d'une fiction qui s'inscrit dans l'histoire".

Avec deux recueils de poésie à son actif : "Parfums" et "Déserts", l'auteure rythme son récit de petits poèmes.

Dans ce livre, elle dépeint la rencontre d'un soldat breton et d'une jeune infirmière de la région d'Hanoï. Ils se rencontrent en 1954 durant la guerre d'Indochine, et, petit à petit, un lien se tisse et leur amour naît. L'auteure ne relate pas seulement une histoire d'amour dans un pays en guerre.

Elle tente d'exprimer les sentiments naissants de deux jeunes personnes torturées et solitaires que tout sépare à l'exception de la sincérité de leur amour. Dans "L'Ombre Douce", l'amour comme un idéal dépasse les cruautés de la vie et les âpretés de l'homme.

IB

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK