Gadgets numériques en 2016: 3D, 4K, Perceptual computing et réalité virtuelle

Les prédictions sont comme les promesses: elles sont fournies sans engagement.
4 images
Les prédictions sont comme les promesses: elles sont fournies sans engagement. - © VALERIE MACON - AFP

L’année 2016 changera nos habitudes en profondeur. Avec des technologies "prévisibles" comme l’impression 3D, la télé 4K et les objets connectés. Et d’autres plus mystérieux, comme le "Perceptual computing" ou la Réalité virtuelle. Cette semaine, nous consacrons deux articles au prochain millésime des technologies de l’information.

Première mise en bouche: les objets connectés, capables de communiquer entre eux sans même passer par nous. C’est le cas des montres ou bracelets numériques, des capteurs lumineux, de thermostats de chaudières, etc. Mais parmi ces objets connectés s’imposent aussi les vêtements. Comme ce bonnet d’hiver Bluetooth avec batterie intégrée pour écouter de la musique sans fil durant 6 heures. Un autre objet connecté qui aura la cote est le "traqueur", un petit émetteur GPS (25 euros en moyenne) qui s’accroche à un trousseau de clés, à un smartphone, au collier d’un chat ou d’un chien, voire à la ceinture d’un enfant. Pour les traquer et donc les retrouver.

L’objet connecté c’est aussi ce ballon de basket qui comptabilise et analyse la qualité des envois et des rebonds. Il coûte près de 180 euros et s’appelle Wilson X. Sans oublier ce paquet de cigarettes connecté. Le petit boîtier en aluminium distribuera les cigarettes à la fréquence précisée dans une appli. A chacun de déterminer le nombre de clopes autorisées par jour ou le budget cigarettes mensuel maximum. L’appli précise aussi les quantités de goudron ou de nicotine ingérées. Ce gadget ne sera commercialisé qu’en 2016.

L’année de la domotique, enfin?

La domotique s’inscrit dans la mouvance des objets connectés. Le bureau d’études Juniper Research estime que le marché de l’automatisation du domicile, va croître de 1000% en 5 ans pour atteindre, rien qu’en matériel, 300 millions d’unités dans le monde. On parle de capteurs divers (antivol ouvre-porte, prise intelligente, thermostat et vannes thermostatiques connectées.) La raison du succès est simple: une baisse des prix importante et la possibilité de tout installer soi-même, sans pratiquer des saignées dans les murs

Télévision, la 4K s’impose

La télé connectée sur internet est entrée dans les mœurs en 2015. La nouvelle tendance est la télévision 4K avec une résolution d’affichage 4 fois supérieure à la résolution de nos écrans actuels. La 4K n’est pas neuve, mais sa commercialisation de masse ne commencera qu’en 2016. C’est encore une fois une question de prix. Des téléviseurs en résolution 4K de 50 pouces se trouvent pour moins de 700 euros. Par ailleurs la 4K est aussi supportée par des caméras et des appareils photo. L’autre tendance, celle de l’écran incurvé, commence aussi à se généraliser, mais le montant de l’étiquette, souvent supérieur à 1000 euros, reste rédhibitoire. Pour 2017 peut-être?

L’impression 3D va bouleverser notre vie

L’imprimante 3D existe depuis 6 ou 7 ans déjà, mais c’est la première fois qu’elle figure en bonne place dans les rayons des grandes surfaces et sous le sapin. Prix d’entrée: 400 euros. C’est "Le" marché qui explosera en 2016. La croissance était déjà de 52% ces 6 derniers mois.

Les drones: pour les jeux, mais pas seulement

La grande mode est celle des drones d’intérieur. Pour Noël, le mini ou micro-drone se négocie entre 25 et 100 euros. Plus il est cher, plus il est stable. Mais, surtout, la technologie du drone évolue. Son autonomie atteint 20 ou 30 minutes (pour des modèles de plus de 1000 euros) et les objets volants deviennent autonomes. Grâce à une vision 3D des prototypes peuvent voler en évitant les obstacles. A la manière des chauves-souris. Le Drone comme engin de transport d’objet devient possible. Mais là, il ne s’agit plus d’un jouet.

"Perceptual computing": l’informatique sans les mains

Le concept est encore méconnu…et difficile à prononcer. Il désigne la capacité de communiquer avec un ordinateur, une voiture ou un site de vente en ligne, sans toucher un clavier. Ce concept créé par Intel recourt à 3 caméras qui peuvent tenir compte de l’image (la 2D)… mais aussi de la distance (3D). La troisième caméra est un laser qui fonctionne, lui aussi comme le radar des chauffe-souris.

Un exemple d’utilisation consiste à allumer son PC rien qu’en apparaissant devant les caméras. Cette faculté existe dès aujourd’hui.

Une autre possibilité, sera, (pour l’amateur de jeux vidéo,) de se créer un avatar (un personnage) à notre image, avec notre propre visage. Un développement encore à l’état de prototype.

C’est ce même Perceptual Computing qui permettra, en 2016, d’utiliser son smartphone comme scanner (numériseur) en 3D. Il suffira de passer son téléphone autour d’un objet pour générer un fichier permettant d’imprimer cet objet en 3D. Le constructeur assure que prix de ce système de caméra sera très bon marché. De l’ordre de 10 ou 15 euros par téléphone.

Et enfin, en voiture, ce perceptual computing utilisera le mouvement des mains pour (par exemple) sélectionner des destinations GPS ou des stations de radio. Mais ce sera sans doute pour un peu plus tard.

Réalité virtuelle : Et si c’était pour cette année

On nous promet la VR (Virtual Reality) depuis des années, et cette fois ce pourrait être la bonne. Lentement d’abord, avec un marché estimé à 7 milliards de dollars en 2016, mais à 70 milliards en 2020. Le but ? C’est nous faire entrer dans un monde totalement virtuel (créé par des ordinateurs) pour apprendre, jouer, faire du télétravail ou simplement communiquer.

Plusieurs constructeurs commercialisent des casques de réalité virtuelle (Facebook, HTC, Sony). Ces constructeurs (et d’autres) devraient proposer d’ici avril des jeux ou de films dans lesquels nous pourrons littéralement pénétrer dans un univers à 360°. Visitez New York ou Spa depuis une agence de voyage ou se mouvoir dans du plasma sanguin grâce à ces casques virtuels sera bientôt une expérience commune. Rien qu’en Belgique, près de 600 développeurs se réunissent régulièrement pour confronter leurs expériences et échanger leurs découvertes. Une réunion européenne de la VR se déroulera du 14 au 16 janvier 2016 à Bruxelles. Mais nous en reparlerons en janvier.

Voilà pour les technologies les plus prévisibles, commercialisables en 2016. Mardi, dans la seconde partie de cet article, nous évoquerons l’intelligence artificielle, les robots, les voitures sans pilote et l’insécurité informatique.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK